Coronavirus: les universités américaines généralisent les cours en ligne

mardi, 10.03.2020

Les étudiants américains sont désormais priés de suivre leurs cours sur internet.

Les prestigieux établissements américains, dont Harvard, ont annoncé la suspension totale ou partielle de leurs cours physiques pour passer à l'enseignement virtuel. (Keystone)

Face au coronavirus, une série d'universités américaines généralisent les cours en ligne: les prestigieux établissements de Harvard, Princeton, Columbia, Berkeley, qui comptent des dizaines de milliers d'étudiants, ont annoncé la suspension totale ou partielle de leurs cours physiques pour passer à l'enseignement virtuel.

Contrairement à certains pays comme l'Italie ou le Japon, aucune fermeture générale des établissements n'a été prononcée et ces universités, souvent privées, prennent chacune leur décision.

>> Retrouvez ici notre dossier consacré à l'épidémie du coronavirus

Alors que les vacances universitaires de printemps débutent en fin de semaine, l'université de Harvard a annoncé mardi qu'après une phase de "transition", elle basculerait complètement sur l'enseignement en ligne à partir du jour de rentrée prévu, le 23 mars.

Eviter les grands groupes

La célébrissime université de Boston a demandé à ses étudiants - 36'000 au total - de "ne pas revenir après les vacances de printemps" et de continuer à étudier à distance "jusqu'à nouvel ordre".

"Le but de ces changements est de minimiser le besoin de se rassembler en grands groupes", a indiqué le président de l'université, Lawrence Bacow, dans un message posté sur son site.

Sans aller aussi loin, le Massachusetts Institute of Technology (MIT), à Boston également, a annulé tous les rassemblements jusqu'au 15 mai - date de la fin de l'année scolaire. Il a augmenté le nombre de cours retransmis en direct en ligne.

Evénements annulés

A New York, d'autres universités, comme Columbia ou la New York University, ont également annoncé passer aux cours virtuels. Dans le New Jersey, l'université de Princeton a indiqué que les cours en ligne seraient maintenus au moins jusqu'au 5 avril et annulé tous les événements qui ponctuent la vie de ce campus très réputé.

A l'autre bout du pays, en Californie, au moins cinq universités, dont l'Université de Californie à Berkeley et Stanford ont annoncé suspendre tous ou la plupart de leurs cours "en personne". D'autres mesures similaires affectant des lycées ou des universités sont attendues.

Interrogée sur le nombre d'établissements ou d'étudiants affectés, une porte-parole de l'American Council of Education, une association regroupant des membres d'établissements d'enseignement supérieur, a indiqué que c'était "impossible à dire" car "la situation change tout le temps".

Les Etats-Unis, qui ont testé encore peu de monde, ont enregistré à ce jour 761 cas confirmés du coronavirus, dont 27 décès, selon l'université Johns Hopkins. (ats)






 
 

AGEFI



...