Silence, on ferme!

vendredi, 25.01.2019

Etats-Unis. Quel est l’impact du shutdown» de l’administration fédérale américaine sur l’investissement?

Frank Häusler*

Tout arrêt des activités gouvernementales dont la durée excède deux semaines ne peut plus être décrit comme vacance momentanée de l’État. Les décisions de ce dernier sont repoussées à une date ultérieure, y compris celles qui ont impact sur l’investissement. Dans la situation actuelle, le «shutdown» devrait donc amputer la croissance du PIB de 0,2 à 0,3% au 1er trimestre, estiment les économistes. 

Un mur à 5,7 milliards

Les premières demandes d’allocation chômage des employés de l’État sont en hausse, mais, globalement, les demandes d’allocation chômage demeurent à un niveau très bas. En effet, la vigueur du marché du travail a jusqu’à présent largement compensé l’augmentation des demandes émanant des fonctionnaires.

Il paraît intéressant de relever le fait que le montant de 5,7 milliards de dollars demandé par Donald Trump pour la construction du mur ne représente que 0,14% du total des dépenses annuelles du gouvernement (4,124 milliards de dollars). En revanche, la perte de revenus des fonctionnaires touchés par l’arrêt des activités gouvernementales est estimée à 7,4 milliards de dollars, ce qui représente un montant déjà supérieur au coût du mur.

Conséquences

Les conséquences les plus dommageables du «shutdown» se manifesteront au niveau des actions d’entreprises très exposées à la demande de l’Etat, que ce soit au niveau de leurs commandes ou de leurs chiffres d’affaires. Cependant leur impact effectif n’est pas très clair, car les commandes seront très probablement repoussées à une date ultérieure et non pas annulées. Par conséquent, les chutes de cours éventuelles devraient être temporaires.

*Responsable de la recherche macroéconomique et cross asset de la Multi Asset Boutique, Vontobel AM






 
 

AGEFI



...