Est-ce qu’un entrepreneur peut être politicien?

jeudi, 19.11.2020

Céline Renaud *

Céline Renaud

C’est à plus de 37 ans que j’ai pour la première fois acheté du vin directement chez un vigneron.


En effet, dans mon entourage précédent, les gens étaient plutôt orientés politiquement à gauche et très engagés à aider son prochain mais ils achetaient leur vin espagnol dans le magasin Denner à côté de chez eux... au lieu d’aller à quelques kilomètres de là, de l’autre côté des crêtes du Jura sur les coteaux de La Côte, où l’on trouve des vins extraordinaires! Ils étaient très gentils et engagés mais n’avaient simplement pas le réflexe de défendre les intérêts des entreprises locales jusqu’au bout. C’est un exemple parmi tant d’autres où l’on prône une chose mais on en oublie l’essentiel.

Consommer local

Malgré ses frasques et beaucoup de critiques envers lui, c’est l’une des leçons positives que nous avons pu tirer du règne de Trump: consommer local et avoir le courage au niveau politique de forcer et de protéger les intérêts des entreprises locales et nationales.

Il avait une idée en tête ou une vision et passait directement à l’action. Il a été trop vite au niveau de l’idée à l’action sans chercher le consensus nécessaire car pour un entrepreneur, une idée est synonyme d’action. Alors que dans la politique, une idée signifie trouver du soutien pour avoir une majorité et alors éventuellement passer à l’action. Il faut calculer et être stratège.

C’est une des raisons pourquoi Nicolas Hayek Senior avait toujours refusé de faire de la politique. Non pas qu’il ne s’y intéressait pas, mais il savait bien qu’il ne pourrait pas voir se concrétiser ses nombreuses idées avec l’exigence de l’excellence qu’il avait à cœur.

Donald Trump lui aussi a créé un empire avec ses hôtels, ses restaurants et ses golfs où l’expérience client y est de toute première qualité! Son exigence envers ses équipes est reconnue et se paie dans l’orientation client donnée dans ses établissements.

C’est comme pour les célèbres Whitepods, ces pods de luxe et éco-chalets situés en-dessus de Monthey qui sont pilotés par le célèbre entrepreneur à succès Patrick Delarive. Sa quête première est également la qualité inoubliable de l’expérience client. Pour y parvenir, les équipes sont challengées mais le résultat est là: un taux d’occupation hors norme et une satisfaction clients inégalable!

Dans mes expériences précédentes, certaines personnes de l’équipe me trouvaient trop exigeante alors que d’autres me remercient encore aujourd’hui pour tout ce qu’elles ont pu apprendre et comme cela les aide toujours aujourd’hui.

Alors comment transformer cette expérience, cette implication et cette exigence de haut niveau si chères à l’entrepreneur également en politique?

Un exemple est la ville de Montreux qui il y a plus de 20 ans a décidé de mettre à sa tête des entrepreneurs, qui se sont mis d’accord de prendre à tour de rôle un mandat à la municipalité: un pharmacien, un directeur de pisciculture, un imprimeur, un responsable dans les assurances, un directeur d’EMS... Et cela a fonctionné pour donner un vrai virage en soutenant les intérêts florissants de cette ville comme on la connaît aujourd’hui!

Être entrepreneur, c’est un état d’esprit qu’il fait bon rencontrer à la tête de nos municipalités et politiques de tout niveau comme dans les entreprises et autres administrations si possible, c’est-à-dire au service de l’expérience client!

* Entrepreneure et conférencière






 
 

AGEFI



...