«Je comprends que le GIMS ait préféré se concentrer sur 2022»

mercredi, 28.10.2020

Entretien. Yves van der Straaten, directeur général de l’Organisation internationale des constructeurs d’automobiles (OICA), ne soutient pas l’organisation du mini-salon automobile prévu en mars 2021 sous l’égide de Palexpo.

Philippe D. Monnier

Yves van der Straaten. «Je ne crois absolument pas à une solution miracle qui conviendrait à tous les salons automobiles.»

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’histoire récente du GIMS (Salon international de l’automobile à Genève) a été marquée par de nombreux rebondissements: annulation à la dernière minute de l’édition 2020, refus par la Fondation GIMS d’une offre de soutien du canton de Genève, recherche...






 
 

AGEFI



...