Les seniors se sentent discriminés dans l'emploi et les soins

mardi, 01.10.2019

Entre 40 et 50 ans, une personne sur cinq s'est sentie particulièrement désavantagée alors qu'elle cherchait un emploi, selon un sondage.

Au cours des six derniers mois, 14% des personnes interrogées se sont senties discriminées alors qu'elles cherchaient un emploi. (Pixabay)

Les personnes âgées se sentent discriminées quand elles cherchent un emploi ou dans l'accès aux soins, selon un sondage de Pro Senectute. En revanche, elles s'estiment bien servies en offres de loisirs ou d'informations.

Au cours des six derniers mois, 14% des personnes interrogées se sont senties discriminées alors qu'elles cherchaient un emploi, a indiqué Pro Senectute mardi. Entre 40 et 65 ans, une personne sur cinq s'est sentie particulièrement désavantagée. "Un départ anticipé du monde du travail au cours des dix dernières années de vie professionnelle augmente le risque d'être touché par la pauvreté une fois à la retraite", souligne l'organisation de défense des seniors.

Dans le domaine de l'accès aux soins, 11% des personnes questionnées se sentent défavorisées. Par exemple, elles ne se sentent pas prises au sérieux lors du diagnostic, du traitement et de la réadaptation. Dans certains cas, elles s'estiment même être privées de traitements en raison de leur âge.

Dans d'autres secteurs, tout se passe bien. C'est le cas dans l'offre de loisirs où 92% des personnes interrogées se disent satisfaites, et dans l'accès aux informations (91%) et ce, en dépit de la digitalisation. De plus, la majorité des personnes ont l'impression d'être bien considérées dans l'espace public. (awp)






 
 

AGEFI




...