Meier Tobler va cesser les activités de sa filiale Keramikland

vendredi, 26.10.2018

Englué dans les chiffres rouges, Meier Tobler met un terme aux activités de son unité Keramikland, spécialisée dans les salles de bains. Cette mesure entraîne la suppression de 46 emplois.

Meier Tobler explique l'abandon de l'activité d'équipements pour salles de bains par sa contribution négative à la performance du groupe.

Le spécialiste des techniques du bâtiment cesse les activités de son unité Keramikland. La fermeture des sites de Huttwil, Cham, Coire et Zurich entraînera la suppression de 46 emplois.

Dans un communiqué diffusé vendredi, Meier Tobler explique l'abandon de l'activité d'équipements pour salles de bains par sa contribution négative à la performance du groupe et sa volonté de se recentrer sur son coeur de métier des techniques du bâtiment. Pour mémoire, le groupe a vu sa perte nette s'accentuer sur les six premiers mois de 2018, l'intégration de Tobler ayant freiné la marche des affaires plus fortement qu'attendu.

Meier Tobler assure qu'il continuera à honorer ses engagements envers les collaborateurs, les clients, les fournisseurs et les partenaires en affaires de Keramikland. Une procédure de consultation du personnel a été ouverte et le groupe établi à Nebikon, dans le canton de Lucerne, fait part de sa volonté d'assumer sa responsabilité sociale dans le cadre des suppressions d'emplois prévues.

La mesure entraînera une charge devant peser entre 1 et 5 millions de francs sur le bénéfice net de l'exercice en cours, alors qu'elle devrait contribuer favorablement à la performance du groupe à compter de l'an prochain. A la lumière de la décision, le chiffre d'affaires pour l'ensemble de 2018 devrait reculer entre 4,5 et 6% au regard de 2017 et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) se situer entre 25 et 28 millions de francs.

Après six mois en 2018, Meier Tobler a creusé sa perte nette à 7,3 millions de francs, contre un débours de 3,1 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation (Ebit) s'est pour sa part s'est affiché dans le rouge à hauteur de 0,7 million, contre un montant négatif de 0,6 million en comparaison annuelle.(awp)






 
 

AGEFI



...