L’internet des objets cherche son chemin en Suisse

mardi, 02.04.2019

Encore balbutiante dans notre pays, cette technologie a besoin de la 5G et de davantage de sécurité pour pleinement se déployer.

Maude Bonvin

«Nous travaillons à la mise en place de plusieurs modules IoT», souligne le patron d’u-blox, Thomas Seiler.

D’ici deux ans, le nombre d’objets connectés en Suisse devrait se chiffrer à 200 millions. «Cette technologie ne pourra toutefois apporter de réelle valeur ajoutée à l’économie que lorsqu’elle sera fiable et sûre», déclare le CEO d’u-blox, Thomas Seiler, en marge d’une conférence organisée ce...






 
 

AGEFI



...