La monnaie digitale des Banques centrales, porte ouverte à la répression financière?

lundi, 14.01.2019

En Suisse, la BNS ne veut pas se substituer aux banques. A contrario d'autres pays, comme la Suède, le Canada, la Tunisie, la Chine ou le Venezuela.

Elsa Floret

Michel Girardin. Chargé de cours à l'Université de Genève.

Face à l'essor des crypto-monnaies, la question de la monnaie digitale émise par les banques centrales ressurgit. A contrario de la BNS, opposée pour l’instant à ces nouvelles formes de monnaie, des pays comme la Suède, le Canada, la Tunisie, la Chine ou le Venezuela entrent en...






 
 

AGEFI



...