Volkswagen tente de paralyser une expertise liée au Dieselgate

vendredi, 29.12.2017

En relation avec le scandale des logiciels truqués sur 11 millions de véhicules révélés en 2015, le constructeur allemand veut bloquer une expertise pour établir les responsabilités réelles de la direction de l'entreprise.

Volkswagen veut bloquer une expertise sur le Dieselgate. (Keystone)

Le constructeur Volkswagen s'est pourvu en justice pour bloquer une expertise voulue par de petits actionnaires pour établir les responsabilités réelles de la direction de l'entreprise dans le scandale du diesel, a appris vendredi l'AFP. «Nous avons reçu une requête» de Volkswagen, a indiqué vendredi une porte-parole de la Cour constitutionnelle allemande, confirmant des informations de la presse allemande. Elle n'était pas en mesure de préciser quand la juridiction pourrait se prononcer sur sa recevabilité.

Selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung et les radios régionales NDR et WDR, le constructeur estime que ses droits fondamentaux ont été violés lorsque le tribunal de Celle (ouest) a autorisé en novembre l'expertise réclamée par l'Association allemande pour la protection des actionnaires minoritaires (DSW). Cette dernière veut savoir si les membres de la direction et du conseil de surveillance de VW ont violé la loi dans le cadre de la manipulation d'un logiciel opérée sur 11 millions de véhicules dans le monde afin de les faire paraître moins polluants.

Volkswagen, empêtré dans le scandale depuis septembre 2015, exige en outre que l'expertise ne puisse être lancée tant que la Cour constitutionnelle n'aura pas tranché sur sa demande. Peu de temps après l'éclatement du "dieselgate", Volkswagen a mandaté, à la demande de la justice américaine, le cabinet d'avocats Jones Day pour remettre un rapport circonstancié sur l'ensemble du scandale. Le document n'a pas encore été achevé et ne doit pas être rendu public. (ats)






 
 

AGEFI


 

 



...