Tesco supprime 1800 emplois dans ses espaces de boulangerie

mardi, 25.02.2020

En raison de l'évolution de la demande de ses clients, Tesco va supprimer des emplois dans les espaces boulangeries de ses supermarchés.

Le groupe emploie au total 340.000 personnes au Royaume-Uni et en Irlande. (Keystone)

Le géant britannique de la distribution Tesco a annoncé mardi son intention de supprimer 1800 emplois dans les espaces de boulangerie de ses supermarchés en raison de l'évolution de la demande de ses clients.

Tesco explique dans un communiqué que moins de magasins ont besoin de cuire du pain sur place, ce qui devrait entraîner une réduction d'effectifs concernant 1816 emplois.

Le groupe, qui emploie au total 340.000 personnes au Royaume-Uni et en Irlande, espère pouvoir proposer aux salariés affectés d'autres postes parmi les milliers qui seront vacants par ailleurs d'ici mai.

"Nous devons nous adapter à l'évolution de la demande des clients et à leurs choix en terme de produits de boulangerie", explique Jason Tarry, directeur général de Tesco pour le Royaume-Uni et l'Irlande.

Le groupe explique que les consommateurs achètent moins de pains traditionnels ces dernières années et privilégient davantage d'autres variétés comme les galettes, les bagels ou le pain pita.

Tesco avait déjà annoncé en août dernier la suppression de 4500 emplois au Royaume-Uni, en grande partie dans ses magasins de taille moyenne en centre-ville, afin de réagir à la vive concurrence dans le secteur.

Et il y a un an, en janvier 2019, il avait annoncé jusqu'à 9000 suppressions d'emplois, en fermant notamment ses étalages de viande et de poisson dans des supermarchés.

Tesco est toujours le numéro un incontesté du secteur au Royaume-Uni avec une part de marché de 27,3% selon les derniers chiffres du cabinet Kantar.

Mais il doit composer avec la montée en puissance des enseignes de maxidiscompte comme Aldi et Lidl qui font leur trou à toute vitesse en cassant les prix. (awp)






 
 

AGEFI



...