Ringier va supprimer 35 emplois dans ses magazines alémaniques

mardi, 11.08.2020

En raison de la baisse des recettes publicitaires, Ringier annonce l'arrête de la publication du magazine Style et l'externalisation de Bolero.

Le magazine Style a perdu la moitié de ses recettes publicitaires au cours des quatre dernières années, a indiqué Ringier. (Keystone)

L'éditeur Ringier Axel Springer Suisse va supprimer 35 emplois dans ses magazines alémaniques "grand public" en raison de la baisse des recettes publicitaires. Une procédure de consultation avec les collaborateurs est ouverte.

Ringier a annoncé mardi l'arrêt de la publication du magazine Style, l'externalisation de Bolero et "des synergies accrues" au sein de la Schweizer Illustrierte et SI online. Ces mesures devraient entraîner la suppression de 35 emplois.

Un plan social a été mis en oeuvre pour les employés concernés. Les mesures prévues "vont au-delà des exigences légales", a précisé l'éditeur zurichois. Une procédure de consultation a été ouverte mardi et les salariés ont jusqu'au 21 août pour soumettre des propositions alternatives sur la façon dont les mesures prévues pourraient être atténuées.

Crise du coronavirus

Le magazine Style a perdu la moitié de ses recettes publicitaires au cours des quatre dernières années, a indiqué Ringier. Il a subi "un revers supplémentaire avec la crise du coronavirus". Afin d'éviter de nouvelles pertes, "le magazine devrait être arrêté et sa rédaction dissoute".

"En raison de la détérioration constante de la situation du marché, exacerbée par les effets de la crise du coronavirus, nous ne pouvons continuer à publier le magazine", a déclaré Alexander Theobald, CEO de Ringier Axel Springer Suisse, cité dans le communiqué. La dernière édition papier de Style devrait paraître le 20 août.

Le magazine de mode et de culture Bolero, supplément des publications économiques Handelszeitung et Bilanz depuis 2019, est actuellement supervisé par l'équipe de rédaction de Style. Il devrait bientôt être produit en externe.

Flexibilité accrue

La production ne pourra en effet plus se faire en interne en raison de la restructuration annoncée. L'externalisation permet d'assurer la poursuite du magazine "avec plus de flexibilité". L'actuelle rédactrice en chef Sabina Hanselmann-Diethelm quittera Ringier.

Les équipes de la Schweizer Illustrierte et de SI online devraient être réduites et regroupées sur le plan organisationnel. Le but est de "travailler avec cohérence sur l'ensemble des canaux". La collaboration plus étroite en l'édition papier et le numérique "doit permettre à la marque traditionnelle d'enregistrer des résultats positifs". (ats)






 
 

AGEFI



...