La consommation suisse a stagné en octobre

mercredi, 29.11.2017

En octobre, l'indice UBS de la consommation s'est élevé à 1,54 point. Le chiffre de septembre a été révisé à 1,51. Les immatriculations d'automobiles neuves et le tourisme intérieur ont tiré l'indice vers le haut.

Les immatriculations d'automobiles neuves et le tourisme intérieur ont tiré l'indice vers le haut.(Pixabay)

L'indicateur UBS de la consommation est ressorti à 1,54 point en octobre après 1,51 point en septembre. Cette dernière valeur a été révisée à la baisse, les économistes de l'établissement aux trois clés ayant précédemment annoncé 1,56 point. L'affaiblissement du franc et le recul du chômage soutiennent la consommation, précise la banque.

Les immatriculations d'automobiles neuves et le tourisme intérieur ont tiré l'indice vers le haut. Le climat de consommation publié par le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a par contre stagné, souligne le communiqué.

Le chiffre d'octobre laisse espérer une robuste croissance de la consommation privée au quatrième trimestre. Toutefois, l'accélération de l'inflation et la stagnation des salaires réels qui en résulte seront un frein.

Pour l'ensemble de l'année ainsi que la suivante, les économistes d'UBS tablent toujours sur une croissance de 1,3% pour les dépenses de consommation. Le franc faible soutient le commerce de détail suisse, mais la stagnation des salaires réels cette année et en 2018 pèseront sur la reprise de la consommation.(awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01



...