L'euro perd du terrain face à un dollar revigoré par la Fed

jeudi, 15.06.2017

En milieu d'après-midi, l'euro valait 1,1154 dollar, contre 1,1221 dollar mercredi soir.

En milieu d'après-midi, l'euro valait 1,1154 dollar, contre 1,1221 dollar mercredi soir.

L'euro baissait face au dollar jeudi, les devises s'installant de nouveau dans une fourchette étroite, des commentaires encourageants de la Réserve fédérale américaine (Fed) mettant un terme à un bref accès de faiblesse du billet vert.

Vers 13H00 GMT (15H00 HEC), l'euro valait 1,1154 dollar, contre 1,1221 dollar mercredi vers 21H00 GMT.

La monnaie européenne tentait de se reprendre face à la monnaie nipponne, à 123,07 yens pour un euro - après être tombée vers 07H20 GMT à 122,40 yens, son niveau le plus faible en six semaines - contre 122,95 yens la veille.

Le billet vert montait face à la devise japonaise, à 110,34 yens pour un dollar contre 109,57 yens mercredi soir.

"La banque centrale américaine a comme attendu relevé (mercredi) ses taux directeurs de 25 points de base, mais la présidente de la Fed Janet Yellen a surpris les courtiers avec son évaluation optimiste de l'économie américaine", a relevé Konstantinos Anthis, analyste chez ADS Securities.

En effet, Mme Yellen a indiqué mercredi que la Fed pourrait commencer "relativement rapidement" à réduire son vaste bilan.

"On voit une Fed qui est quand même relativement déterminée à continuer à monter les taux, trois hausses de taux c'est ce qu'on attendait depuis le début de l'année", a expliqué à l'AFP Antoine Lesné, directeur de la stratégie et de la recherche pour la zone Europe, Moyen-Orient, Afrique chez SPDR ETFs (filiale de State Street Global Advisors).
Pour l'année prochaine, aux quatre hausses prévues par l'institution, s'ajoutera la réduction du bilan de la Fed, ce qui est "une forme de resserrement monétaire", et donc "positif pour le dollar". D'autant que selon les données préliminaires avancées par l'institution, elle équivaudrait à une hausse de taux supplémentaire de 0,25 point de pourcentage sur l'année, a relevé M. Lesné.

La perspective d'une hausse des taux a tendance à soutenir une devise car cela la rend plus rémunératrice et donc plus attractive pour les cambistes. Le marché s'attend à ce que la prochaine hausse intervienne en décembre.

Mercredi, le billet vert avait connu un net accès de faiblesse, tombant même mercredi face à l'euro à son niveau le plus faible depuis la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine il y sept mois, après la publication d'une baisse inattendue des prix à la consommation aux États-Unis en mai.

De son côté, la livre britannique trouvait un peu de soutien, en particulier face à l'euro, de l'annonce des dissensions plus marquées qu'attendu au sein du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque d'Angleterre (BoE) après que trois membres sur les huit qu'il compte actuellement ont appelé à une hausse des taux d'intérêts.

L'institution a tout de même maintenu le statu quo sur ses taux et sur ses programmes d'achats d'actifs.

Les gains de la livre étaient tout de même limités, ils ont même rapidement été effacés face au dollar.

"Il semble que les courtiers se refusent à dramatiser leur réaction au compte-rendu" de la réunion du CPM, notamment car la membre la plus haussière des trois ayant voté pour un resserrement monétaire quittera le Comité à la fin du mois de juin, a relevé Craig Erlam, analyste chez Oanda.

"La Banque centrale est dans une position difficile: une hausse des taux pourrait faire dérailler la faible croissance, avoir des effets néfastes pour les propriétaires et miner encore plus la confiance des investisseurs" tandis que l'inaction pour contre une flambée des prix "mettrait à mal la réputation" de l'institution, a estimé Neil Wilson, analyste chez ETX Capital.

Vers 13H00 GMT, la livre britannique s'appréciait face à la monnaie européenne, à 87,52 pence pour un euro, et effaçait une partie de ses pertes face au billet vert, à 1,2744 dollar pour une livre.

La monnaie suisse montait face à l'euro, à 1,0877 franc pour un euro, mais baissait face au dollar, à 0,9751 franc pour un dollar.

La devise chinoise baissait face au billet vert, à 6,8041 yuans pour un dollar contre 6,7917 yuans mercredi à 15H30 GMT quand elle avait atteint son niveau le plus fort en fin d'échanges en sept mois.

L'once d'or a fini à 1.260,25 dollars au fixing de matin, contre 1.275,50 dollars mercredi soir.
Cours de jeudi Cours de mercredi
----------------------------------
13H00 GMT 21H00 GMT
EUR/USD 1,1154 1,1221
EUR/JPY 123,07 122,95
EUR/CHF 1,0877 1,0895
EUR/GBP 0,8752 0,8796
USD/JPY 110,34 109,57
USD/CHF 0,9751 0,9710
GBP/USD 1,2744 1,2757


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...