Brexit: les Anglais retrouvent leur passeport bleu!

samedi, 22.02.2020

En mars, les citoyens britanniques pourront retrouver leur passeport bleu d'avant l'adhésion à l'Union européenne. Un symbole important.

Nigel Farage avait fait son cheval de bataille en 2006 du retour au passeport bleu. (Keystone)

C'était l'un des combats des pro-Brexit: les passeports britanniques vont retrouver leur couleur bleue le mois prochain, au lieu du bordeaux européen, après la sortie du pays de l'Union europénne, a annoncé le ministère de l'Intérieur samedi.

Les premiers passeports bleu sombre seront délivrés à partir de mars et à partir du milieu des années 2020, tous les nouveaux passeports seront de cette couleur.

Ce nouveau passeport sera aussi "le plus vert", a précisé le ministère, l'empreinte carbone liée à sa production étant réduite à zéro, et aussi le plus sûr grâce à l'utilisation de technologies innovantes.

"Quitter l'Union européenne nous a donné une occasion unique de restaurer notre identité nationale et de tracer une nouvelle voie dans le monde", s'est réjouie la ministre de l'Intérieur Priti Patel dans ce communiqué. "En revenant au design emblématique bleu et or, le passeport britannique sera à nouveau lié à notre identité nationale et j'ai hâte de voyager avec celui-ci", a-t-elle déclaré.

Ironiquement, c'est le groupe français Gemalto qui produira ces passeports mais ceux-ci seront "personnalisés avec les coordonnées et la photographie de leurs détenteurs au Royaume-Uni", précise le ministère.

Sujet d'apparence anodine, la couleur du passeport avait enflammé les débats au Parlement et sur les réseaux sociaux. En décembre 2017, Theresa May, alors cheffe du gouvernement, avait défendu ce retour à la couleur d'antan, jugeant que le passeport était la "marque de notre indépendance et de notre souveraineté".

Le tabloïd pro-Brexit The Sun avait fait campagne pour le retour de la couleur bleue, utilisée pour la première fois en 1921 sur les passeports puis abandonnée en 1988.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon, avait moqué l'"obsession rétrograde et étriquée en faveur d'un passeport bleu".

Les nouveaux passeports porteront les emblèmes floraux de l'Angleterre, l'Irlande du Nord, l'Ecosse et le Pays de Galles, nations constitutives du Royaume-Uni, une manière d'exalter l'identité britannique mise à mal par le Brexit.

Mme Sturgeon, dont le parti indépendantiste SNP a raflé 47 des 59 circonscriptions en Ecosse aux égislatives de décembre, fait campagne pour un second référendum sur l'indépendance de cette nation. Et en Irlande, les élections du 8 février ont vu la percée historique du Sinn Fein, qui veut réunifier la République d'Irlande et l'Irlande du Nord. (awp)






 
 

AGEFI



...