Nestlé réduit le nombre de suppressions de postes prévues en Suisse

jeudi, 30.08.2018

En mai, la multinationale Nestlé avait annoncé la suppression de 500 emplois dans le secteur informatique, qui en compte 600. Désormais, elle souhaite en rayer 450.

A l'issue du processus de consultation, quelques postes ont pu être sauvés en Suisse.(keystone)

Le géant de l'agroalimentaire Nestlé a revu à la baisse le nombre de suppressions de postes dans le secteur informatique en Suisse. 

A l'issue du processus de consultation, quelques postes ont pu être sauvés en Suisse. Les spécialistes informatiques seront au nombre de 150 basés en Suisse, alors que le chiffre de 100 était précédemment avancé.

En outre, Nestlé a prolongé sa phase de réorganisation jusqu'à la deuxième moitié de l'année 2020 alors qu'auparavant, le délai était fixé à fin 2019.

L'entreprise souhaite mieux utiliser son centre technologique à Barcelone et ses autres sites. Elle a pour ambition d'accélérer la transition numérique et de profiter des innovations dans l'informatique, avait-elle indiqué en mai. "Les adaptations permettront de faciliter
l'émergence de nouveaux modèles d'affaires dans le département informatique et de mieux répondre aux besoins de la société à long terme", selon Nestlé.

Tout est mis en oeuvre pour limiter les effets de la réorganisation au niveau social.

L'entreprise et les représentants des salariés négocient un plan social. Nestlé s'efforce de réduire le nombre de licenciements par des mesures de préretraites et proposera un accompagnement.

Dès le mois de septembre, des évènements de réseautage auront lieu avec des entreprises tierces, qui auront manifesté leur intérêt pour les collaborateurs sur le marché, a souligné Christoph Maier, un porte-parole de Nestlé, à AWP. Ces entreprises sont situées en Suisse romande, en Suisse alémanique et à l'étranger.

De plus, les informaticiens basés en Suisse peuvent postuler au plus de 200 postes ouverts au sein même de Nestlé à Barcelone et à Milan.(ats)






 
 

AGEFI



...