Les autorités judiciaires bloquent le compte d'une société zurichoise de gestion de fortune

jeudi, 04.01.2018

En mai 2008, 152 millions d'euros avaient été transférés sur un compte de la société zurichoise puis ventilés sur d'autres comptes parmi lesquels celui qui sera bloqué à la demande de la justice grecque.

En mai 2008, 152 millions d'euros avaient été transférés sur un compte de la société zurichoise puis ventilés sur d'autres comptes parmi lesquels celui qui sera bloqué à la demande de la justice grecque.

Les autorités judiciaires suisses ont bloqué à bon droit le compte d'une société zurichoise de gestion de fortune, a confirmé le Tribunal fédéral. Ce compte est réputé appartenir à l'ancien patron de la banque Proton.

L'homme d'affaires grec Lavrentis Lavrentiadis avait pris le contrôle de la banque Proton en 2009. Entre 2010 et 2011, il occupait le poste de président. A l'époque, il aurait accordé des crédits non garantis à des entreprises de son entourage. La banque avait été sauvée par l'Etat grec en novembre 2011. Une procédure pénale avait été alors engagée contre Lavrentis Lavrentiadis.

En mai 2008, 152 millions d'euros avaient été transférés sur un compte de la société zurichoise puis ventilés sur d'autres comptes parmi lesquels celui qui sera bloqué à la demande de la justice grecque. Dans un arrêt publié jeudi, le Tribunal fédéral indique que, selon toute apparence, la société n'était titulaire de ces capitaux qu'à titre formel.
Le blocage de ces fonds avait été ordonné à la suite d'une décision de la cour d'Etat d'Athènes datant de juin 2013. Cette mesure devait préserver les prétentions civiles de l'établissement qui a succédé à la banque Proton contre Lavrentiadis et des tiers. (arrêt 5A_899/2016 du 27.11.2017)(awp)



 
 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01

Testez notre nouvelle App smartphone




...