Ralentissement brutal de l'industrie manufacturière américaine

samedi, 04.01.2020

En décembre, l'indice ISM manufacturier américaine a brutalement chuté loin du rebond annoncé.

Cet indice, très suivi par les marchés, a commencé à passer dans le rouge en août. (Keystone)

L'activité du secteur manufacturier aux Etats-Unis s'est fortement contractée en décembre, à son plus bas niveau depuis juin 2009, selon l'indice de l'association professionnelle ISM publié vendredi.

L'indice ISM manufacturier a perdu 0,9 point de pourcentage par rapport à novembre, pour atteindre 47,2% en décembre.

Les analystes espéraient en fait un rebond. En dessous de 50%, l'indice ISM marque une contraction.

Cet indice, très suivi par les marchés, a commencé à passer dans le rouge en août, pour la première fois en trois ans, non seulement à cause des inquiétudes autour des tensions commerciales mais encore du ralentissement de la croissance mondiale.

"Le commerce mondial reste le problème principal mais il y a des signes avant-coureurs (laissant penser) que plusieurs secteurs industriels vont voir une amélioration grâce à l'accord commercial partiel dit de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine", a souligné Timothy Fiore, qui préside le comité calculant l'indice, dans un communiqué.

Parmi les composantes de l'indice ISM publié vendredi, les nouvelles commandes sont à 46,8% contre 47,2% un mois plus tôt. Les exportations marquent un recul moins rapide que le mois précédent à 47,3% contre 47,9 en novembre.

L'emploi continue de se contracter, abandonnant 1,5 point de pourcentage à 45,1%.

La production a pour sa part chuté de 5,9 points à 43,2%.

Sur les 18 branches manufacturières examinées en novembre, seules trois affirment être en croissance: alimentation, boissons et tabac, ordinateurs, éléments électroniques et produits manufacturés divers.






 
 

AGEFI




...