Un guide suisse pour le négoce des matières premières

jeudi, 29.11.2018

En collaboration avec le DFAE, le SECO a lancé un guide qui doit assurer que le négoce de matières premières puisse prospérer tout en garantissant le respect des droits de l'homme.

Ce guide est basé sur les Principes directeurs de l'OCDE à l'intention des entreprises multinationales et les Principes directeurs de l'ONU relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme. (Keystone)

La Suisse s'est dotée d'un guide de bonnes pratiques en matière de respect des droits de l'homme dans le négoce des matières premières, a annoncé jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) dans un communiqué. C'est le premier document de ce genre au monde.

En collaboration avec le Département des affaires étrangères (DFAE), le SECO a lancé son guide mercredi lors du 7e Forum des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l'homme à Genève. Il est notamment issu d'un dialogue avec des ONG, mais aussi avec le secteur privé et les autorités du canton de Genève, précise le communiqué.

Ce guide est basé sur des outils existants tels que les Principes directeurs de l'OCDE à l'intention des entreprises multinationales et les Principes directeurs de l'ONU relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme. Il doit assurer que le négoce de matières premières puisse prospérer tout en garantissant le respect des droits de l'homme.

L’association suisse du négoce et du transport maritime (STSA) salue la publication du Guide. "Ce guide constitue un outil utile pour les entreprises actives dans l’approvisionnement de matières premières, dont beaucoup sont déjà conscientes de leurs responsabilités plus larges et s'engagent déjà activement auprès de multiples parties prenantes dans le monde entier", explique David Fransen, président de la STSA. (ats)






 
 

AGEFI



...