Plus que quelques mois avant Yapeal

jeudi, 23.01.2020

En attente d'une licence Fintech accordée par la Finma, Yapeal sera prêt à lancer ses activités en mars. La start-up cible les consommateurs aux fins de mois difficiles.

Sophie Marenne

Andy Waar. Son équipe et lui seront prêts à la fin du premier semestre 2020.

«Il n’y a pas trop de néobanques. Il y a trop de banques traditionnelles. Et aucune ne s'adapte», décrit Andy Waar, responsable marketing et cofondateur de la start-up zurichoise Yapeal. Comptant seize collaborateurs, la fintech imaginée par des ex-banquiers d’UBS n’a pas encore lancé...






 
 

AGEFI




...