Venture Kick: les start-up ont levé des fonds record en 2019

vendredi, 24.01.2020

En 2019, les spin-off soutenus par Venture Kick ont récolté 987 millions de francs suisses, soit 31% de plus qu'en 2018.

MH

DEPsys SA a levé 13,2 millions de francs pour étendre son logiciel de réseau électrique au niveau mondial.

3,5 milliards de francs suisses, c'est le montant de fonds que les 675 projets spin-off soutenus par Venture Kick ont récolté depuis 2007. Rien que l'année dernière, les start-up ont obtenus 987 millions de francs supplémentaires, soit une augmentation de 31 % par rapport à 2018.

En 2019, 75 nouveaux projets ont été sélectionnés pour participer au programme de soutien de 9 mois de Venture Kick. Le jury d'expert a alloué 4,35 millions de francs à ces projets innovants, issus de toutes les grandes universités suisses. Depuis le début de l'année, le nouveau modèle augmentant le soutien financier à 150.000 francs suisses par jeune pousse a permis d'accélérer le processus pour ces dernières.

Depuis son lancement en 2007, Venture Kick a apporté un total de soutien financier direct de 29,25 millions de francs à 675 projets provenant des universités suisses, grâce à l'engagement philanthropique de donateurs privés. Au total, 3,5 milliards de francs d'investissements supplémentaires ont été injectés dans ces start-up.

Les start-up qui ont levé plus de 10 millions

Parmi les bénéficiaire du programme, dix start-up ont récolté 200 millions de francs cumulés, en round de financement de plus de 10 millions chacune:

Beekeeper AG a levé 45 millions de dollars pour étendre son équipe en Europe et aux États-Unis ce qui en fait l'une des start-up SaaS à la croissance la plus rapide au monde.

Polyneuron Pharmaceuticals AG a levé 22,5 millions de francs suisses auprès de célèbres investisseurs français et américains. L'approche thérapeutique révolutionnaire de la start-up bâloise des sciences de la vie traite les maladies auto-immunes du système nerveux.

SWISSto12 SA a levé 18,1 millions de francs suisses pour accélérer l'industrialisation et le déploiement commercial de ses composants imprimés en 3D, conçus pour l'espace.

Teralytics AG a recueilli 17,5 millions de dollars. Le premier fournisseur mondial de renseignements sur la mobilité multimodale utilise les données des réseaux de télécommunications pour soutenir les villes et les services de transport.

BioVersys AG a reçu 16 millions de francs suisses pour renforcer ses programmes de lutte contre la tuberculose et les infections nosocomiales.

Versantis AG a réuni 16 millions de francs suisses pour le développement de son traitement contre la cirrhose du foie. Dans le monde, 850 millions de personnes vivent avec une maladie du foie et 2 millions en meurent chaque année.

L.E.S.S. SA a levé 14 millions de francs suisses pour industrialiser la production de ses lampes ultralumineuses et ultra-minces.

DEPsys SA a levé 13,2 millions de francs pour étendre son logiciel de réseau électrique au niveau mondial.

Gamaya AG a levé 12 millions de francs suisses lors d'un tour de table stratégique avec le plus grand constructeur de tracteurs de l'Inde.

Insolight SA a gagné 10,6 millions d'euros pour mettre à l'échelle ses panneaux solaires de qualité spatiale sur les toits.

Cap sur la biotechnologie

En 2020, Venture Kick va augmenter le montant du financement à 5 millions de francs suisses pour financer 80 nouveaux projets (contre 4,35 millions en 2019), et lancer un projet pilote avec un volet spécial "Venture Kick Life Science". Ce volet spécial sera axé sur les projets de biotechnologie et de technologie médicale, deux facteurs clés en Suisse. 

Une visibilité accrue sera également offerte aux start-ups qui fournissent des solutions technologiques pertinentes pour un environnement durable et qui développement la nutrition de demain.






 
 

AGEFI




...