Frontaliers: le canton de Genève reverse à la France 310 millions de francs

mercredi, 24.06.2020

En 2018, Genève a reversé 310 millions de francs aux communes et aux départements de France voisine.

Environ 700 millions de francs d'impôts payés par les travailleurs frontaliers restent en Suisse. (Keystone)

En 2018, le canton de Genève a prélevé un milliard de francs d'impôts sur les salaires des travailleurs frontaliers. Sur cette somme 310 millions de francs ont été reversés aux communes et aux départements de France voisine, a annoncé mercredi le Conseil d'Etat genevois.

Environ 700 millions de francs d'impôts payés par les travailleurs frontaliers restent donc en Suisse, a fait remarquer le président du gouvernement genevois Antonio Hodgers. La rétrocession à la France d'une partie des impôts payés par les travailleurs frontaliers actifs à Genève se déroule chaque année à la même date.

Ce dispositif figure dans un accord qui avait été conclu entre le Conseil fédéral et le gouvernement français, en 1973. Les ressources versées par Genève sont notamment destinées au financement de projets d'infrastructures d'importance régionale, utiles tant aux résidents suisses que français.(AWP)






 
 

AGEFI



...