Les entreprises suisses poursuivent leurs investissements en France

jeudi, 05.04.2018

En 2017, la France est le premier pays d’accueil des investissements suisses créateurs d’emploi en Europe (34 % des projets) devant l’Allemagne (15 %) et le Royaume-Uni (10 %).

Les cinq investisseurs suisses dotés des effectifs les plus importants en France sont : Nestlé SA, STMicroelectronics, Kühne Holding AG, Adecco SA et Lafargeholcim Ltd.

En 2017, la France est le premier pays d’accueil des investissements suisses créateurs d’emploi en Europe (34 % des projets) devant l’Allemagne (15 %) et le Royaume-Uni (10 %) (Selon l'Observatoire Europe de Business France). L’année dernière, les investisseurs suisses se sont fortement engagés en France : 59 nouvelles décisions d’investissement suisses (43 en 2016) ont permis la création ou le maintien de 1 503 emplois en France, soit une augmentation de plus de 46 %.

Les investisseurs suisses ont eu une préférence marquée pour la proximité géographique en réalisant 44 % de leurs projets d’investissement en France dans les régions frontalières : Auvergne-Rhône-Alpes (22 % des projets et 34 % des emplois), Bourgogne-Franche-Comté (14 %) et Grand-Est (8 %) ; les autres grandes régions d’accueil sont l’Occitanie (14 %) et l’Ile-de-France (12 % des projets contre 26 % en 2016).

En 2017, les investissements suisses ont principalement porté sur les activités de production (36 % des projets et 35 % des emplois) et les activités de services aux entreprises (24 % des projets et 39 % des emplois). Viennent ensuite les activités de R&D, ingénierie et design (14 %) et les centres de décision (14 %), dont un projet de quartier général Monde / Europe.

En Suisse, les trois principaux pôles d’activité économique (grand Genève, grand Zurich et les cantons de Bâle) comptent de nombreux investisseurs en France. Les cinq investisseurs suisses dotés des effectifs les plus importants en France sont : Nestlé SA, STMicroelectronics, Kühne Holding AG, Adecco SA et Lafargeholcim Ltd. Présents de longue date, ces groupes apprécient particulièrement la qualité des infrastructures et le niveau de qualification de leurs employés, en particulier des ingénieurs. Cette année, les grandes entreprises représentent près de 45 % des projets d’investissements suisses en France.

La progression des investissements en France en 2017 témoigne d’une confiance renouvelée des investisseurs étrangers, de leur reconnaissance des forces françaises sur des segments générateurs d’emplois et de forte valeur ajoutée.






 
 

AGEFI



...