Les finances fédérales affichent un bénéfice de 400 millions de francs

mercredi, 12.04.2017

En 2016, la dette brute a diminué de 5 milliards pour s'établir à 96,2 milliards. La dette nette a reculé de 300 millions et s'est montée à 74,1 milliards.

En 2016, la dette brute a diminué de 5 milliards pour s'établir à 96,2 milliards. La dette nette a reculé de 300 millions et s'est montée à 74,1 milliards.

Le compte de résultats 2016 de la Confédération affiche un bénéfice de 400 millions, soit, 1,3 milliard de moins qu'un an auparavant. Le Conseil fédéral a approuvé mercredi ce compte consolidé, qui inclut les unités décentralisées tenant leur propre comptabilité.
Ces chiffres ne sont pas assimilables à l'excédent de 800 millions, annoncé en février par le Conseil fédéral. Le gouvernement parlait alors du compte de financement ordinaire.
La diminution de 1,3 milliard par rapport à 2015 s'explique principalement par un résultat opérationnel moins bon que prévu et une réévaluation à la baisse des participations importantes. Ces dernières ont plongé de 823 millions à 50 millions.

Le résultat opérationnel s'est inscrit à 1,7 milliard, en recul de 1,1 milliard. Les revenus financiers ont diminué de 160 millions tandis que les charges ont été réduites de 700 millions. Le résultat financier reste négatif, mais il a pu être ramené de -1,9 milliard à -1,4 milliard.

Le capital propre est désormais de -22,8 milliards au lieu de -23,2 milliards. En 2016, la dette brute a diminué de 5 milliards pour s'établir à 96,2 milliards. La dette nette a reculé de 300 millions et s'est montée à 74,1 milliards. Le nombre de collaborateurs s'est inscrit à 54'697, soit 0,3% de plus qu'en 2015.

A partir de l'exercice 2017, le compte consolidé sera étendu. Il inclura les entreprises dans lesquelles la Confédération détient une participation de plus de 50%, comme Swisscom, les CFF, La Poste, Ruag ainsi que les assurances sociales.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...