Ems-Chemie affiche une croissance marquée en 2017

vendredi, 09.02.2018

Ems-Chemie a connu en 2017 une croissance tous azimuts. Fort de ce résultat, le conseil d'administration propose de relever la rémunération des actionnaires, notamment par le biais d'un dividende extraordinaire.

Le chiffre d'affaires net a gonflé de 8,2% à 2,15 milliards. (Keystone)

Le chimiste spécialisé grison s'attend à faire légèrement mieux cette année. Le bénéfice net s'est établi à 484 millions de francs, en hausse de 6,3% sur un an, indique Ems-Chemie vendredi. La progression est identique pour le résultat d'exploitation (Ebit), qui a atteint 582 millions de francs. La marge afférente a toutefois connu un repli de 0,5 point à 27,1%.

Le chiffre d'affaires net a gonflé de 8,2% à 2,15 milliards. Sur la croissance totale de recettes, une part de 0,7% est imputable aux effets positifs de change. Le groupe revendique une évolution supérieure au marché, malgré un ralentissement du secteur automobile.

Ems-Chemie a relevé plusieurs fois ses tarifs au cours de l'année écoulée, en raison d'une hausse des prix des matières premières.

Le groupe dirigé par Magdalena Martullo-Blocher, fille de l'ancien conseiller fédéral Christoph Blocher, propose aux actionnaires le versement d'un dividende de 14,50 francs, relevé de 1,50 francs. L'assemblée générale du 11 août devra également se prononcer sur une rémunération extraordinaire de 3,50 francs par action, contre 4 francs en 2016.

Les chiffres s'inscrivent dans la moyenne des prévisions. Les analystes sollicités par AWP tablaient néanmoins sur un dividende plus élevé.

Le groupe annonce le départ de Jürgen Spindler, membre du comité exécutif, qui quittera ses fonctions à fin mars pour des raisons personnelles. Darko Radanovic siègera une année à la direction de Ems-Chemie avant de reprendre la direction de Ems-Grivory pour l'Europe. Il chapeautait jusqu'ici l'unité Ems-Griltech.

Pour 2018, Ems-Chemie s'attend à augmenter ses recettes nettes et son Ebit. (awp)






 
 

AGEFI


 

 



...