CERN: contacts avec Elon Musk pour la construction du nouvel accélérateur

mercredi, 23.01.2019

Elon Musk a dévoilé dans un tweet que la directrice générale du CERN l'aurait contacté en juillet dernier pour sonder sa disponibilité à participer au projet de construction d'un nouveau collisionneur.

Elon Musk pourrait participer au projet du CERN via son entreprise de construction de tunnels et d'infrastructures The Boring Company. (Keystone)

Elon Musk pourrait collaborer à la construction du nouveau collisionneur du CERN, le Future Circular Collider (FCC), héritier du Large Hadron Collider (LHC). L'étude de conception de cet anneau de 100 kilomètres de circonférence a été présentée la semaine dernière.

Le magnat américain a dévoilé dans un tweet que la directrice générale du CERN Fabiola Gianotti l'aurait contacté en juillet dernier pour sonder sa disponibilité à participer au projet via son entreprise de construction de tunnels et d'infrastructures The Boring Company.

Egalement sur Twitter, le CERN a confirmé qu'Elon Musk et Fabiola Gianotti se sont rencontrés en juillet lors d'une cérémonie pour les nouveaux membres de la Royal Society de Londres. L'évènement aurait été l'occasion de parler du FCC, présenté il y a une semaine à Genève.

"Considérant les projets pour des accélérateurs plus grands dans le futur, le CERN est ouvert aux nouvelles technologies économiquement avantageuses qui pourraient contribuer à leur réalisation, y compris aux tunnels qui seront nécessaires", affirme l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

Le Future Circular Collider prendra la forme d'un anneau de 100 kilomètres de circonférence, contre 27 pour le LHC actuel. Sa puissance sera dix fois supérieure, pour un coût de l'ordre de 9 milliards d'euros, dont 5 milliards pour les travaux de génie civil.

Ce collisionneur servirait la communauté de physique pendant 15 à 20 ans. Le programme de physique pourrait commencer d'ici à 2040, au terme de l'exploitation du LHC. (awp)






 
 

AGEFI



...