EFG dépasse les 150 milliards de masse sous gestion

mercredi, 13.11.2019

La banque privée zurichoise EFG International a enregistré une croissance des afflux nets de capitaux à 1,7% sur l'ensemble de la période sous revue, sur une base annualisée.

EFG espère atteindre un ratio coûts/revenus compris entre 72-75% à l'horizon 2022. (Keystone)

Le groupe bancaire EFG International a vu la progression de sa masse sous gestion (AuM) s'accélérer au cours des derniers mois. A fin octobre, celle-ci s'inscrivait à 150,7 milliards de francs. Malgré les économies réalisées et la stricte maîtrise des coûts, l'établissement signale cependant que les marges sont restées sous pression "de manière substantielle".

Sur une base annualisée, la croissance des afflux nets de capitaux s'est montée à 1,7% sur l'ensemble de la période sous revue (+4,2% entre avril et fin octobre). "La deuxième moitié de l'année a vu se poursuivre une robuste génération nette d'actifs au Royaume-Uni, en Europe et au Moyen-Orient", s'est félicité mercredi EFG dans un communiqué.

L'établissement souligne également le retour en territoire positif des flux de capitaux sur les marchés suisse et italien, ainsi que "des développements positifs" en Asie.

La banque privée zurichoise affirme être en passe de réaliser les synergies visées lors de l'absorption de son homologue tessinoise BSI - empêtrée dans le scandale 1MDB et dissoute depuis - de 240 millions de francs avant impôts d'ici la fin de l'année.

EFG se targue par ailleurs de continuer à améliorer son efficience opérationnelle, notamment en réduisant les frais généraux. Grâce à ses efforts, l'établissement espère atteindre un ratio coûts/revenus compris entre 72-75% à l'horizon 2022.

Dans la foulée de sa performance d'étape, la banque a annoncé la nomination au 1er janvier 2020 de Kurt Haueter à la tête de sa division nouvellement unifiée Global Markets & Treasury, après la décision de l'actuel responsable des marchés globaux, Maurizio Moranzoni, de quitter ses fonctions.

Dans son nouveau rôle, M. Haueter siégera au comité d'entreprise du groupe EFG International et au comité directeur d'EFG Bank. Il répondra directement au directeur financier (CFO) du groupe, Dimitris Politis, précise le communiqué.

Avant de rejoindre EFG il y a une dizaine d'années, le futur responsable de la nouvelle division a exercé des fonctions dirigeantes pour le réassureur Swiss Re à Zurich et à Londres entre 2002 et 2009. (awp)






 
 

AGEFI




...