Orascom entame ses projets pour son entreprise commune avec Imerys

lundi, 04.11.2019

Eco-Bos Developments va pouvoir lancer ses premiers projets de développement de sites à caractère écologique en Grande-Bretagne.

Dans une première phase, Eco-Bos entend construire entre 1500 et 1800 logements.(Keystone)

L'entreprise commune du groupe hôtelier et immobilier uranais Orascom Development Holding (ODH) et d'Imerys Minerals a identifié des sources de financement et dispose désormais des autorisations de construction de sites à caractère écologique en Grande-Bretagne.

Eco-Bos, société dont ODH détient la majorité du capital-actions, soit une participation de 75%, s'est aussi assurée de la viabilité du projet nommé West Carclaze Garden Village et situé en Cornouailles, dans le Sud de l'Angleterre, sur un ancien site minier d'Imerys, précise lundi ODH. Dans une première phase, Eco-Bos entend construire entre 1500 et 1800 logements, une école primaire pouvant accueillir 420 élèves, des bureaux, divers locaux pour les commerces et les services ainsi qu'une centrale solaire.

La première partie du projet West Carclaze Garden Village porte sur une surface de 196'604 mètres carrés. Il a été désigné "Garden Village" et "Eco-Town" par le gouvernement britannique et est à l'étude pour une désignation "Healthy Town" par les services de santé.

Ces distinctions sont toutes liées à des initiatives soutenues par le gouvernement dans le cadre de son plan à long terme visant à répondre à une vive demande de logements.

Le succès d'Eco-Bos dans l'obtention de ces désignations apporte une visibilité accrue au projet sur le marché ainsi qu'un soutien gouvernemental important, y compris en matière de financement.

Fort de conséquentes réserves foncières Eco-Bos peut planifier le développement d'une multitude de projets au cours des deux prochaines décennies, ce qui contribue fortement à la réalisation de l'objectif stratégique d'ODH de se diversifier sur le marché relativement stable et attrayant de l'immobilier résidentiel en Europe tout en dégageant des flux de trésorerie positifs et des bénéfices.

Rentabilité attendue en 2022

La pose de la première pierre est attendue en février 2020, alors que les ventes de gros seront lancées à compter de juin 2020, celles de détail suivant en février 2021. La livraison du projet doit pour sa part intervenir au 3e trimestre 2024. Le chiffre d'affaires total devrait se monter à 79 millions de livres sterling (101 millions de francs) et le seuil de rentabilité est prévu pour 2022.

Les pertes cumulées estimées avant la génération de bénéfices se situent dans une fourchette d'environ 1,0 à 2,0 millions de livres. Eco-Bos est dirigé depuis novembre 2018 par Maher Maksoud, lequel bénéficie de près de 30 ans d'expérience dans le développement immobilier, dont 10 ans en tant que vice-président d'ODH au début des années 90.

Considéré dans son ensemble le projet d'Eco-Bos consiste en la transformation de six sites miniers en possession d'Imerys. Il est prévu d'y construire une ville de plus de 5500 logements notamment, ainsi que des commerces et des zones vertes, comprenant aussi un hôtel et une installation portuaire de plaisance.(awp)






 
 

AGEFI




...