EasyJet, inspirez-moi!

lundi, 24.06.2019

Mario Bucciarelli*

Frédo, mon partenaire de golf, souffre beaucoup de la météo morose. Ces derniers jours, il avait très envie de «changer d’air» sans trop savoir où aller. Il a choisi l’option «Inspirez-moi» sur le site d’EasyJet. Ça tombait à pic! Il a découvert qu’il pouvait voyager depuis Genève, partir à tout moment pour un aller simple, que le budget n’était pas important et qu’il pouvait faire un voyage «peu importe».

C’est une proposition séduisante qu’EasyJet adresse à des personnes qui ont envie de «changer d’air» et qui manquent d’inspiration, car elle n’exige ni de fixer un but précis, ni de s’embarrasser avec une analyse compliquée, et elle génère l’agréable sensation de partir à l’aventure. 

Toutefois, lorsque nous voulons lancer un projet professionnel ou personnel, une telle option serait peut-être la moins indiquée, car il nous serait impossible d’atteindre un objectif sans le déterminer à l’avance avec précision. Pour reprendre la métaphore touristique, nous devrions indiquer l’aéroport de destination et l’horaire d’arrivée, l’heure et le lieu de départ, le nombre de passagers et le tarif. Sans cela, impossible d’acheter un billet d’avion. 

Pour nous donner toutes les chances d’atteindre le résultat escompté, nous pouvons commencer par nous poser quelques questions et ensuite trouver les réponses les plus réalistes et les plus concrètes: «Qu’est-ce que je veux changer? Qu’est-ce que je veux de nouveau, de différent à la place? Qui est-ce que je veux être?» Les réponses à ces questions cadrent notre réalité factuelle et ouvrent les horizons des possibles. «Est-ce que cet objectif est désirable pour moi? Est-ce que je mérite de l’atteindre? Qu’est-ce que je suis prêt à engager pour l’obtenir? Quand, où et avec qui ai-je envie de le réaliser? Suis-je le seul responsable de sa réussite?». 

Contextualiser le projet est indispensable, ainsi que vérifier que l’atteinte de l’objectif ne dépend de personne d’autre. «Qu’est-ce que je risque de perdre une fois mon objectif atteint?» Voilà une question importante! Parce qu’un changement implique souvent la perte d’un bénéfice secondaire et la peur de perdre quelque chose d’agréable ou de confortable impacte la motivation. 

Renoncer à un bénéfice n’est pas une chose simple et si nous n’en tenons pas compte, nous risquons de créer des barrières dans le but de le conserver. Trouver les réponses à toutes ces questions est essentiel et nous pouvons encore tester l’efficacité de notre analyse en réalisant un petit voyage dans le temps. 

Nous pouvons nous projeter dans le futur et nous visualiser au moment où l’objectif aura été atteint: «Comment serai-je lorsque le résultat sera atteint? Comment saurai-je qu’il est atteint? Que ressentirai-je à ce moment-là? Quels seront les effets sur ma vie privée et professionnelle? Comment cela changera les relations avec ceux qui m’entourent?» 

Les changements produisent des effets sur le système dans lequel nous évoluons et les personnes avec qui nous interagissons mettent du temps à modifier leur perception de nous. Elles risquent de continuer à nous voir comme nous étions avant que le changement se produise. Mettre en place un projet, c’est exaltant et nous permet de transformer littéralement nos rêves en réalités. 

Passer à travers le crible de toutes ces questions, trouver toutes les réponses et décider de passer à l’action nous transformera en «maîtres de nos destins, capitaines de nos âmes», et cela n’a pas de prix!

*Coach professionnel ACC - ICF






 
 

AGEFI



...