Dufry détaille son projet d'augmentation de capital

mardi, 06.10.2020

Le groupe bâlois Dufry annonce les modalités de son augmentation de capital qui doit être approuvée ce mardi lors de l'assemblée générale extraordinaire.

Les droits de souscription pourront être exercés entre le 12 et le 19 octobre, les nouvelles actions devant être cotées à la Bourse suisse à compter du 22 octobre prochain. (Keystone)

Dans le cadre de son augmentation de capital, soumise mardi à ses actionnaires, Dufry va émettre un maximum de 24'696'516 nouvelles actions. Les actuels propriétaires du spécialiste bâlois du commerce hors taxe disposeront d'un droit de souscription pour chaque titre en leur possession en date du 9 octobre.

Pour autant qu'ils donnent le feu vert à l'opération lors de l'assemblée générale extraordinaire prévue mardi, les actionnaires de Dufry pourront acquérir les nouveaux titres dans le cadre de l'augmentation de capital, neuf titres en leur possession leur donnant droit à l'achat de quatre actions nouvellement émise, précise mardi le groupe établi à Bâle.

Les droits de souscription pourront être exercés entre le 12 et le 19 octobre, les nouvelles actions devant être cotées à la Bourse suisse à compter du 22 octobre prochain. Les droits de préemption ne seront pas cotés à la Bourse suisse SIX Swiss Exchange ni négociés sur aucune bourse et s'éteindront sans compensation, sauf s'ils sont exercés pendant la période d'exercice des droits.

Il en résultera une augmentation du capital social de Dufry, qui se monte actuellement à 277'835'830 francs, de 123'482'580 francs à un montant maximal de 401'318'410 francs. Le produit brut de l'opération, attendu à environ 700 millions de francs, sera utilisé en partie pour financer l'acquisition de la totalité des parts restantes de la filiale américaine Hudson annoncée le 19 août dernier.

Dufry entend également utiliser les fonds issus de l'augmentation de capital à des "fins générales d'entreprise". Ces options incluent la création et les opérations de la coentreprise avec le géant chinois du commerce en ligne Alibaba, afin de poursuivre les opportunités de croissance dans l'Empire du Milieu. Dufry entend aussi accélérer sa transformation numérique.

Des fonds gérés par Advent International Corporation ou ses filiales et une filiale du groupe Alibaba se sont par ailleurs engagés à acheter les nouveaux titres qui n'auront pas été acquis par les actionnaires existants ("actions rump"). Advent International a accepté de se porter acquéreur de titres à hauteur de 415 millions de francs au maximum, montant qui sera augmenté automatiquement d'une somme égale à 20% d'un produit brut dépassant les 500 millions de francs.

Le groupe Alibaba a accepté d'acheter des "actions rump" jusqu'à un montant d'investissement maximum en francs qui n'entraîne pas une détention d'actions Rump par le groupe Alibaba de 10% ou plus du capital social de Dufry immédiatement après l'augmentation de capital, mais ne devant pas dépasser 250 millions de francs, à un prix de souscription fixe de 28 francs.

Immédiatement après la clôture de l'offre de droits, la participation d'Advent International dans Dufry ne dépassera en aucun cas 19,99%, et celle du groupe Alibaba ne dépassera en aucun cas 9,99%.

Dufry a également fourni dans son communiqué des détails sur l'évolution de ses affaires. Les ventes ont ainsi chuté de 75 à 85% en juillet et août. Au cours du premier semestre, les revenus avaient déjà dégringolé de 62% dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et les restrictions de voyage en vigueur dans plusieurs Etats.

Fin août, plus de 1000 boutiques hors taxes sur un total de 2420 étaient à nouveau ouvertes, rapporte l'entreprise rhénane. Cela correspond à une capacité de vente d'environ 67%. Dufry estime les liquidités à la fin du mois de septembre 2020 à "au moins" 700 millions de francs suisses. (awp)

>> Lire aussi: Alibaba Group devient l’un des actionnaires de référence de Dufry






 
 

AGEFI



...