Uber Eats se régale durant la crise

lundi, 02.11.2020

Dopé par la pandémie de nouveau coronavirus, Uber Eats a vu son chiffre d’affaires en Suisse s’envoler de 600% au deuxième trimestre.

Lorsqu'ils doivent fermer leurs portes, bon nombre de restaurants s'appuient sur Uber Eats pour leur permettre de poursuivre leurs activités. (Keystone)

Uber Eats a tiré profit de la pandémie de nouveau coronavirus en Suisse. Entre janvier et fin juin 2020, la société, qui livre au domicile des clients des repas préparés dans des restaurants a vu le nombre d'établissements partenaires doubler par rapport au premier semestre 2019.

En Suisse, le chiffre d'affaires réalisé par les restaurants ayant eu recours aux services d'Uber Eats via son application, s'est envolé de 600% en variation annuelle au deuxième trimestre, écrit lundi la plateforme américaine. La croissance reflète pour l'essentiel le bond de la demande durant la période de semi-confinement.

Depuis le début de l'année, plus de 1000 restaurants supplémentaires ont eu recours aux services d'Uber Eats, et à Zurich, leur nombre avait doublé en juin. L'entreprise collabore actuellement avec plus de 2300 établissements partenaires, offrant ses prestations dans 17 villes suisse.
La livraison de repas à domicile s'est imposée comme une alternative à la fréquentation des restaurants, poursuit la filiale d'Uber. Dans la situation actuelle, Uber Eats représente un important canal de vente, permettant aux restaurateurs de poursuivre leur activité. (AWP)

Lire aussi: Uber Eats atteint Neuchâtel






 
 

AGEFI



...