La Chine est prête à "aller jusqu'au bout" dans cette guerre commerciale avec les Etats-Unis

vendredi, 06.04.2018

Donald Trump a menacé jeudi d'imposer 100 milliards de dollars de nouvelles taxes douanières sur les importations chinoises. Cette initative risque de renforcer un conflit commercial à l'issue incertaine entre les deux principales économies mondiales.

"Si les Etats-Unis ignorent l'opposition de la Chine et de la communauté internationale et persistent dans leurs mesures unilatérales et protectionnistes, la Chine est prête à aller jusqu'au bout, quel qu'en soit le prix", a indiqué le ministère chinois du Commerce dans un communiqué publié sur son site internet.

La Chine s'est déclarée vendredi prête à "aller jusqu'au bout" et "quel qu'en soit le prix" dans une guerre commerciale avec les Etats-Unis, après des menaces de nouveaux droits de douane du président américain Donald Trump.

"Si les Etats-Unis ignorent l'opposition de la Chine et de la communauté internationale et persistent dans leurs mesures unilatérales et protectionnistes, la Chine est prête à aller jusqu'au bout, quel qu'en soit le prix", a indiqué le ministère chinois du Commerce dans un communiqué publié sur son site internet.

M. Trump a menacé jeudi d'imposer 100 milliards de dollars de nouvelles taxes douanières sur les importations chinoises. Washington avait déjà agité mardi le spectre de droits de douane portant sur 50 milliards de produits importés de Chine.

"J'ai demandé au ministère du Commerce d'examiner si 100 milliards de dollars supplémentaires de tarifs douaniers seraient adaptés en application de l'article 301 (sur la propriété intellectuelle) et, dans ce cas, d'identifier les produits sur lesquels ils pourraient être imposés", a indiqué le président américain dans un communiqué.
Cette initiative intervient en riposte aux mesures de rétorsion annoncées par Pékin. Elle risque de renforcer un conflit commercial à l'issue incertaine entre les deux principales économies mondiales.

"Nous ne voulons pas d'une guerre commerciale, mais nous n'avons pas peur d'en mener une", a répliqué vendredi le ministère chinois du Commerce, faisant écho à des déclarations similaires de responsables chinois ces dernières semaines.
En réponse à la publication mardi par Washington d'une liste provisoire de produits importés de Chine susceptibles d'être taxés, Pékin avait répliqué avec sa propre liste visant des produits américains stratégiques (soja, automobile, aéronautique) pour un montant équivalant aux premières mesures annoncées mardi par Washington: 50 milliards de dollars.

La Chine a effectué jeudi auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) une démarche officielle concernant la première série de taxes douanières prévue par M. Trump.(awp)






 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01




...