Galaxus ne propose plus le service Twint

mercredi, 04.03.2020

Digitec Galaxus estime que les commissions demandées par Twint sont trop élevées.

Digitec Galaxus a annoncé dimanche à ses clients qu'il ne proposerait plus la solution de paiement Twint. (Keystone)

Le géant suisse du commerce en ligne Digitec Galaxus refuse de proposer le service de paiement Twint à ses clients. Il estime que les commissions demandées par le spécialiste du paiement par smartphone sont trop élevées, a indiqué le quotidien Le Temps dans un article publié mercredi.

Le conflit a éclaté dimanche alors que Digitec Galaxus a annoncé à ses clients qu'il ne proposerait plus la solution de paiement Twint. La société, détenue à 70% par Migros, assure avoir mené des négociations pendant plusieurs mois sans être parvenue à un accord. Les nouvelles conditions imposées par Twint exigeraient des commissions "nettement plus élevées qu'auparavant", selon le communiqué de Digitec Galaxus relayé par Le Temps.

La décision a été prise alors que Twint est un moyen de paiement très apprécié des clients, selon l'entreprise de e-commerce. Aucune des deux sociétés n'a voulu révéler le montant de ces commissions. Selon les spécialistes, elles seraient d'environ 1,3% et pourraient diminuer en fonction du chiffre d'affaires.

"Certaines cartes de crédit nous imposent des commissions moins élevées que Twint. Or Twint fonctionne dans 90% des cas comme une plateforme de débit, pas de crédit. Ses commissions sont totalement disproportionnées", indique un porte-parole de Digitec Galaxus, cité par le journal.

Twint affirme pour sa part que ses commissions sont plus faibles que celles des cartes de crédits. Le service de paiement admet avoir refusé de renouveler les conditions spéciales offertes à Digitec Galaxus. "Il serait injuste par rapport à tous nos partenaires de proposer des conditions différentes à un acteur", s'est justifié Markus Kilb, directeur de Twint.

Selon les observateurs, ce conflit montre que Digitec Galaxus peut se passer de Twint. En outre, le risque est que cette bataille profite aux acteurs étrangers, Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay, qui tentent de s'imposer en Suisse. Il est déjà possible de régler ses achats avec Google Pay sur Digitec Galaxus. (awp)






 
 

AGEFI



...