Un néerlandais a vendu tout ce qu'il possédait pour des bitcoins

vendredi, 13.10.2017

Didi Taihuttu, un néerlandais de 39ans, a vendu sa maison et ses biens personnels dans le but d'amasser le maximum de monnaies virtuelles. Jusqu'en 2020, sa famille et lui, ont décidé d'adopter un style de vie minimaliste dans un chalet de camping, en attendant que la valeur du bitcoin triple.

La famille vit avec le strict minimum dans un chalet de camping, après avoir vendu d'autres objets personnels (voiture, moto, jouets des enfants..), dans le but d'amasser le plus de bitcoins possible.(Keystone)

Didi Taihuttu a vendu tout ce qu'il possédait pour des bitcoins et est parti s'installer dans un camping en attendant le boom des monnaies virtuelles.

L'homme est convaincu que la technologie du blockchain et de la cryptocurrency sont en train de transformer le rôle de la banque dans notre société, et qu'il y a un pas à faire en direction de cette monnaie virtuelle émergente.

"Les gens diront que je suis fou. Dans cinq ans, ils diront qu'ils auraient pu voir cela venir. Je réagis à ce changement maintenant", a affirmé l'entrepreneur à propos de sa décision.

En 2016, Didi Tahihuttu et sa femme décident de vendre tout ce qu'ils possèdent, maison et entreprise spécialisée dans les cours d'informatique à Venlo, et de partir faire le tour du monde durant 9 mois accompagnés de leurs trois filles.

Durant ce voyage aux quatre coins du monde, le néerlandais de 39 ans croise de nombreuses personnes qui utilisent des monnaies virtuelles, de véritables spécialistes qui le conseillent encore aujourd'hui sur le marché des monnaies virtuelles.

Didi Taihuttu

Assisté par un ami, il met en place une entreprise de frappe de bitcoin après avoir acheté une douzaine d'ordinateurs et de cartes vidéo. Mais dès que la valeur des pièces augmente en 2013, il vend précipitamment ses pièces. Mauvais choix, admet-il aujourd'hui.

Didi Taihuttu décide alors d'investir dans le Dogecoin, qui au départ ne fait pas de grandes émules sur le marché. Mais durant son grand voyage autour du monde, un ami lui demande de vérifier urgemment ses pièces. La devise venait de grimper en flèche, et valait désormais 10 à 20 fois qu'auparavant. C'est le déclic, de retour chez lui, Didi Taihuttu convainc sa femme et vendent leur maison pour 300.000 euros, dont une partie sera payée en bitcoins (85), à un trader de crypto-monnaie.

La luxueuse maison de 200 mètres carrés de la famille ayant été vendue, le mode de vie est désormais bien différent pour les néerlandais. La famille vit avec le strict minimum dans un chalet de camping, après avoir vendu d'autres objets personnels (voiture, moto, jouets des enfants..), dans le but d'amasser le plus de bitcoins possible. Leur nouveau mode de vie minimaliste devrait continuer jusqu'en 2020, année durant laquelle Didi Taihuttu espère que la valeur du bitcoin triplera, et fera ainsi sa richesse.

 

 

 

 


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...