L’empereur du sushi romand se met au vert

jeudi, 07.02.2019

D’ici quelques jours, les quatorze boutiques de la compagnie lausannoise Sushi Zen proposeront des barquettes biodégradables: une première en Suisse. Par ailleurs, l'entreprise craint un potentiel revers de la sushi mania romande, dû au principe de la préférence indigène, entré en vigueur en Suisse en juillet 2018.

Sophie Marenne

Ken Kawakami. Depuis 2002, il s’est associé au chef d'entreprise Daniel Lévy. Ensemble, ils ont fait fructifier la société qui compte près de cent employés aujourd'hui.

Basé dans les hauts de Lausanne, Sushi Zen est sans conteste l’empereur de l’art culinaire japonais en Suisse romande. Au total, l’entreprise dispose de quatorze points de vente sur le territoire helvétique dont deux au Tessin, à Vezia et à Lugano. Deux autres arcades ouvriront leurs portes...






 
 

AGEFI



...