Le grossiste suisse Lekkerland en faillite

lundi, 06.07.2020

D'ici la fin de l'année, le fabricant de produits alimentaires Lekkerland va cesser ses activités. Environ 140 postes vont passer à la trappe.

Lekkerland livre environ 2700 stations-essence, kiosques et autres supérettes avec des produits divers dont alimentaires et du tabac.

Lekkerland a prévu d'arrêter ses activités d'ici la fin de l'année, entraînant la suppression d'environ 140 postes. Malgré d'importants efforts, aucun nouvel investisseur n'a été trouvé pour reprendre le fabricant de produits alimentaires.

"Nous étions sur le point de signer un contrat avec un nouvel investisseur", a indiqué la porte-parole Christine Anderes à AWP. Mais il s'est défilé à la dernière minute, l'environnement actuel de crise jouant probablement un rôle.

D'ici la fin de l'année, les activités vont "probablement" cesser.

Pendant le confinement, la société s'est essayée à la livraison, sans obtenir le succès espéré. Il y a eu quelques commandes mais le budget alloué n'a pas pu être suffisant.

La société compte 140 collaborateurs, pour lesquels une solution est actuellement recherchée. "Notre directeur est en contact avec nos concurrents", a expliqué la porte-parole. L'espoir est que certains puissent y trouver un poste.

Au cours des deux derniers mois, la société a profité des mesures de chômage partiel mais depuis juillet, elle n'en bénéficie plus.

Lekkerland livre environ 2700 stations-essence, kiosques et autres supérettes avec des produits divers dont alimentaires et du tabac. En 2013, la société avait racheté les activités commerce de gros de Valora. (awp)






 
 

AGEFI



...