L'après-Magic Pass présenté à Crans-Montana

jeudi, 19.12.2019

Deux mois après leur décision de quitter le Magic Pass dès le 1er mai prochain, les remontées mécaniques Crans-Montana Aminona SA (CMA SA) ont présenté leur nouvelle stratégie pour la saison 2020-2021.

(Keystone)

Deux mois après leur décision de quitter le Magic Pass dès le 1er mai prochain, les remontées mécaniques Crans-Montana Aminona SA (CMA SA) ont présenté leur nouvelle stratégie pour la saison 2020-2021. Plusieurs formules ont été dévoilées ce jeudi.
"Avec le Magic Pass, nous croyions à un produit évolutif. Problème, les autres stations partenaires préfèrent conserver les acquis actuels plutôt que de poursuivre son développement", a rappelé le président du conseil d'administration de CMA SA, Philippe Magistretti. "Nous sommes donc repartis d'une page blanche", a enchaîné le directeur de la société valaisanne, Maxime Cottet.
CMA SA s'est fixé comme but de renforcer ses liens avec ses partenaires de la station. Nombre de commerçants, hôteliers et les communes du Haut-Plateau s'étaient montrés déçus du choix de la société de quitter le Magic Pass, le 14 octobre dernier.
Avec un abonnement annuel fixé dès 365 francs, la nouvelle offre de CMA SA est d'un prix inférieur au Magic Pass (399 francs). "Symboliquement, nous voulions offrir la possibilité de se rendre sur notre domaine pour un franc par jour", précise Maxime Cottet.
Le nombre d'abonnements à 365 francs sera toutefois limité, à une quantité non communiquée. A partir du 1er mai 2020, la société du Haut-Plateau ouvrira quotidiennement "au moins une remontée mécanique", hiver comme été.

Partenariats en discussion

Il sera également possible de skier durant tout l'hiver à prix réduit, si l'on possède un abonnement de saison d'une autre station suisse ou d'un pays limitrophe. Enfin, des partenariats sont en cours de signatures avec d'autres sociétés de remontées mécaniques afin de skier sur divers domaines.
"Avec nos nouveaux concepts, nous avons souhaité évoluer dans notre politique tarifaire afin de répondre à une réduction de la fréquentation et de la popularité du ski", ajoute Philippe Magistretti. "Par cette stratégie, nous voulons augmenter la fréquentation lors des périodes creuses", avoue Maxime Cottet.
À un horizon de dix ans, CMA SA projette de passer de ses 560'000 à un million de journées skieurs. Actuellement, les journées estivales se montent à 100'000. L'augmentation du chiffre d'affaires espérée pour la saison 2020-2021 n'a pas été communiquée par la société.(AWP)






 
 

AGEFI




...