Berne veut mener la lutte du droit international sur le numérique

mardi, 27.11.2018

Deux initiatives ont été lancées ce mardi à Genève pour garantir le droit international sur Internet.

Le réseau international prévu devra lui favoriser la maîtrise par les utilisateurs de leurs propres données. (Keystone)

La Suisse veut être à l'avant-garde des efforts internationaux pour garantir des droits sur Internet. Elle a lancé mardi à Genève deux initiatives pour un réseau international sur la démocratie numérique et pour clarifier l'application du droit international en ligne.

Celles-ci ont été dévoilées lors de la Journée du droit international public du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). La Suisse souhaite vérifier si ce droit reste adapté face aux nouvelles technologies après l'augmentation de l'utilisation abusive de données et des cyberattaques. Le réseau international prévu devra lui favoriser la maîtrise par les utilisateurs de leurs propres données.

Plus largement, les discussions entre praticiens et spécialistes à Genève devraient être utilisées par le Groupe de haut niveau de l'ONU sur la collaboration numérique dont fait partie la conseillère fédérale Doris Leuthard. Des représentants d'Etats, d'organisations internationales, du secteur privé et de la société civile ont également participé à cette journée.

La Suisse a besoin d'un environnement numérique sûr et stable, a insisté la cheffe de la Direction du droit international public (DDIP) du DFAE Corinne Cicéron Bühler. Genève accueille environ 50% des activités mondiales d'Internet.

Il y a un an, le conseiller d'Etat Pierre Maudet avait lancé de son côté une initiative pour le développement des capacités sur les politiques numériques. Celle-ci doit notamment contribuer à améliorer les compétences des communautés légales, techniques, sociales et politiques. (ats)






 
 

AGEFI



...