Dernière révision annuelle pour la centrale nucléaire de Mühleberg

lundi, 20.08.2018

Des travaux de maintenance se dérouleront pendant les quatre prochaines semaines à la centrale nucléaire de Mühleberg.

Des spécialistes internes et externes effectueront des contrôles et des travaux de maintenance au sein de la centrale de Mühleberg. (keystone)

La centrale nucléaire de Mühleberg (BE) connaît sa dernière révision annuelle avant sa fermeture définitive. L'installation a été déconnectée du réseau dans la nuit de samedi à dimanche.

Des spécialistes internes et externes effectueront des contrôles et des travaux de maintenance au cours des quatre prochaines semaines, a indiqué lundi BKW, anciennement Forces motrices bernoises, qui exploite la centrale située à l'ouest de Berne. L'analyse du manteau du cœur du réacteur fait partie des nombreuses activités.

La fonctionnalité de composants, d'armatures et de systèmes électriques et mécaniques sera également contrôlée, précise le communiqué de groupe énergétique. Des travaux de maintenance préventive seront par ailleurs effectués conformément au programme.

Jusqu'à fin 2019

L'exercice lancé ce week-end constitue la dernière opération de ce type pour la centrale nucléaire mise en service en 1972. Du coup, le dernier cycle d'exploitation durera environ 15 mois jusqu'à la fin de l'an prochain. Pas moins de 46 éléments combustibles sur les 240 seront remplacés à cet effet.

BKW prend évidemment les mesures visant à améliorer davantage la sécurité de la CNM, par exemple en cas de séismes. Un générateur diesel du système de secours fera en outre l'objet d'un rétro équipement. Les mesures sont prises compte tenu du reste du fonctionnement de puissance, mais aussi de la post-exploitation.

Pendant son dernier cycle d'exploitation, la centrale nucléaire atteindra l'état le plus avancé de la technique depuis sa mise en service. "La sécurité de la population, du personnel et de l'installation ainsi que la protection de l'environnement occupent aussi le devant de la scène pendant la désaffectation", ajoute l'exploitant.

Pour rappel, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) accompagne les activités de révision de la centrale de Mühleberg. Elle réalisera de nombreuses inspections. (awp)






 
 

AGEFI



...