Nestlé intéressé par une division de Merck, l'action en hausse

lundi, 11.09.2017

Des rumeurs sur un rachat du pôle santé de Merck permet au titre Nestlé de légèrement grimper à 0,4 %.

Nestlé veut racheter la division Merck dédiée aux médicaments sans ordonnance et aux compléments alimentaires. (Keystone)

Le titre Nestlé gagnait légèrement du terrain lundi matin à la Bourse après des rumeurs sur un éventuel rachat du pôle santé de Merck. La société pharmaceutique allemande étudie en effet la vente de sa division Santé grand public et a mandaté JP Morgan dans ce but. Le géant de l'alimentaire aurait manifesté son intérêt, a récemment rapporté l'agence Reuters, se référant à des sources proches du dossier.

A 10h17, la nominative Nestlé prenait 0,4% à 81,00 francs, le SMI progressant quant à lui de 0,51%.

La division est dédiée aux médicaments sans ordonnance et comporte notamment les compléments alimentaires Seven Seas et le décongestionnant nasal Nasivine, qui représentent des ventes annuelles de 1 milliard de dollars. Merck devrait prendre une décision concernant cette division d'ici le début d'année prochaine.

Nestlé et Merck auraient déjà discuté d'une co-entreprise durant l'été, mais aucun accord n'aurait encore été trouvé. Le veveysan serait encore intéressé, tout comme Johnson & Johnson et Reckitt Benckiser.

Une des sources a indiqué que Merck évaluait sa division à 5 milliards d'euro, tandis que d'autres estimaient qu'un prix de 4 milliards était trop élevé. Des analystes de Bernstein donnent une fourchette de 3,7 à 5,6 milliards, a précisé Reuters.

Une importante acquisition dans le segment Consumer Business irait à l'inverse de la stratégie visant à se renforcer sur les segments santé de la peau et sciences de la santé, commente Morgan Stanley. Les analystes espèrent en apprendre davantage lors de la journée investisseurs du 26 septembre.(awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...