Le Conseil de la presse tance Tamedia pour publicité déguisée

lundi, 23.03.2020

Des lecteurs avaient été trompés parce qu'ils ne pouvaient pas reconnaître au premier coup d'oeil le caractère non journalistique de certaines pages.

Les plaintes concernaient des doubles pages payées par Swisscom, Mazda, Proviande et Genève Invest.(Keystone)

Le Conseil suisse de la presse (CSP) a accepté trois plaintes pour publicité déguisée déposées contre le Tages-Anzeiger et la SonntagsZeitung. Des lecteurs avaient été trompés parce qu'ils ne pouvaient pas reconnaître au premier coup d'oeil le caractère non journalistique de certaines pages.

De telles formes de publicités - nommées "Native Advertising" - ne sont pas interdites, souligne le CSP dans un communiqué publié lundi. Mais elles doivent être déclarées comme telles de manière claire, explicite, suffisamment grande et clairement visible. Ce qui n'était pas le cas pour les trois annonces contestées.

Les plaintes concernaient des doubles pages payées par Swisscom, Mazda, Proviande et Genève Invest. Ces annonces étaient présentées de manière journalistique et leur conception était presque identique à celle des pages rédactionnelles.

Le CSP a rappelé la décision de principe qu'il avait prise à la fin de l'année sur cette forme de publicité. Il avait alors réprimandé l'hebdomadaire NZZ am Sonntag pour une page de publicité déguisée.(awp)






 
 

AGEFI



...