Plus de 1,6 million d'entreprises américaines aidées par des prêts fédéraux

samedi, 18.04.2020

Depuis le démarrage des aides le 3 avril suite à la crise sanitaire du coronavirus, 1,6 million d'entreprises américaines ont bénéficié de prêts fédéraux.

Le plan de relance de l'économie de 2.200 milliards de dollars voté par le Congrès et promulgué par Donald Trump fin mars prévoit 349 milliards de dollars pour les petites entreprises. (Keystone)

Plus de 1,6 million de petites et moyennes entreprises américaines ont bénéficié de prêts dans le cadre du plan de soutien à l'économie, dont l'administration Trump et le Congrès négocient la rallonge, ont annoncé vendredi le Trésor et l'administration en charge des petites entreprises.

"Depuis leur démarrage le 3 avril, (ces prêts) ont aidé plus de 1,6 million de petites entreprises dans les 50 Etats et territoires à payer les salaires", détaille un communiqué commun du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et de la responsable des petites entreprises dans l'administration Trump, Jovita Carranza.

Les trois quarts des prêts étaient inférieurs à 150.000 dollars, et ont donc bénéficié à de très petites entreprises.

Ces prêts sont allés vers "tous les secteurs de l'économie, dont la construction, la fabrication, les services d'alimentation et d'accueil, les soins de santé, l'agriculture et la vente au détail, entre autres", souligne le communiqué.

Cet argent doit leur permettre de payer les salaires, et ainsi d'éviter de licencier, ou de pouvoir réembaucher. Les entreprises qui utiliseront effectivement la somme empruntée pour payer les salaires verront leur dette effacée.

Les près de 5.000 établissements bancaires qui ont prêté l'argent sont pour la plupart de petites banques locales, et aucune n'a prêté plus de 5% des 349 milliards de dollars mis à disposition.

Ainsi, près de 20% des sommes ont été prêtées par des établissements avec moins de 1 milliard de dollars d'actifs, et 60% par des établissements avec moins de 10 milliards de dollars d'actifs.

Le plan de relance de l'économie de 2.200 milliards de dollars voté par le Congrès et promulgué par Donald Trump fin mars prévoit 349 milliards de dollars pour les petites entreprises qui ont vu leur activité stoppée net ou drastiquement réduite avec l'arrivée dans le pays de la pandémie de Covid-19.

Une rallonge de 250 milliards de dollars est en négociations, et fait l'objet d'un bras de fer entre Donald Trump et l'opposition.

Pour cette deuxième tranche, les directeurs de banques et certains actionnaires pourront demander des prêts pour soutenir leurs petites entreprises, une pratique très limitée par la règlementation, a annoncé vendredi la Fed, qui va procéder à une modification temporaire de cette règle.

Cela doit "renforcer l'efficacité" de ce programme en permettant aux banques d'accorder ces prêts "à un large éventail de petites entreprises au sein de leurs communautés", a expliqué la Réserve fédérale américaine dans un communiqué. (awp)

>>>Lire également notre dossier Coronavirus






 
 

AGEFI



...