Toujours plus d'entreprises tessinoises "émigrent" aux Grisons

jeudi, 14.09.2017

Depuis 2014, les Grisons ont accueilli 226 sociétés tessinoises. Une tendance confirmée en 2017, avec 55 entreprises en plus.

Coire. Les Grisons attirent les voyageurs mais également les entreprises. (Keystone)

Un nombre croissant d'entreprises établies au Tessin partent s'installer dans les vallées grisonnes italophones de Mesolcina et de Calanca. Depuis 2014, les Grisons ont accueilli près de 300 sociétés transfuges, a indiqué l'exécutif de Coire dans sa réponse à l'interpellation d'un député cantonal, rapportée jeudi par le Corriere del Ticino. La part élevée de raisons sociales dépourvues d'employés soulève des questions quant aux activités de ces entreprises.

Ainsi, 64 sociétés tessinoises sont parties s'installer chez le voisin rhétique en 2014, 78 en 2015 et 84 en 2016. Une tendance qui se confirme en 2017, avec 55 entreprises transférées à fin juillet. Parallèlement, le nombre de permis B (résident longue durée) délivrés par Coire est resté à peu près stable sur la même période.

Sur les 281 sociétés tessinoises qui se sont installées aux Grisons, 194 sont encore en activité aujourd'hui, et parmi celles-ci, moins d'une centaine emploient du personnel, relève le quotidien, qui n'hésite pas à qualifier les autres de "sociétés-écrans" ou "entreprises fantômes".
Selon Samuele Censi, président du district de Moesa, la proximité avec le Tessin, où les règles sont plus rigoureuses, a transformé la région en une sorte d'Eldorado, notamment pour les sociétés se rendant coupables de délits financiers. "La réponse du gouvernement me semble très soft et précipitée", déplore-t-il.

Pour l'auteur de l'interpellation, il faudrait introduire aux Grisons une demande d'extrait de casier systématique et obligatoire, sur le modèle de ce qui avait été fait par les autorités tessinoises en avril 2015. De son côté, l'exécutif rhétique ne veut pas en entendre parler, jugeant la mesure "illégitime et inadmissible". (awp)

 

 


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...