U-Blox: bond de plus d'un tiers du bénéfice semestriel

vendredi, 24.08.2018

Dégageant des revenus en hausse, le fabricant zurichois de semi-conducteurs a vu son bénéfice net s'envoler en l'espace d'un an de 39,3% à 25,1 millions de francs. Mais celui-ci révise à la baisse ses attentes pour l'ensemble de l'année.

U-blox se dit prudemment optimiste, au vu notamment de l'évolution du marché chinois et du ralentissement de la croissance de ses ventes.(keystone)

U-blox affiche une solide performance après six mois en 2018, avec un bénéfice en hausse de 39,3% sur un an. Les attentes sont cependant revues à la baisse pour l'ensemble de l'année au vu du ralentissement de la croissance des ventes.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) s'est contracté de 3,3% à 28,5 millions de francs, a précisé vendredi l'entreprise établie à Thalwil. La marge correspondante s'est inscrite à 14,3%, valeur attendue pour l'ensemble de l'exercice, contre 15,2% douze mois auparavant. Les revenus ont progressé de 2,6% à 199 millions.

Bénéfice net excepté, la performance s'est révélée inférieure aux attentes des analystes. Sondés par AWP, les experts avaient en moyenne anticipé un résultat net de 23,2 millions de francs. Le chiffre d'affaires était lui attendu à niveau nettement plus élevé, soit 216,8 millions, tout comme l'Ebit, à 31,2 millions.

Dans son communiqué, U-blox attribue la faiblesse de la croissance de ses revenus à ses affaires en Chine. La région Asie-Pacifique, laquelle contribue à pas moins du tiers des ventes de l'entreprise a subi un tassement de 19% à 65,9 millions de francs, même si des progrès sont intervenus pour les produits destinés à la navigation automobile et les accessoires portables (wearables), notamment.

Perspectives revues à la baisse

Reste que le climat actuel, dans le contexte du conflit commercial opposant les Etats-Unis à la Chine, entre autres, affecte les affaires de la clientèle de l'Empire du Milieu.

En réaction, U-blox y a adapté sa structure de direction et décidé de se focaliser de manière accrue sur la distribution.L'évolution dans la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), qui dégage 35% du total des ventes, s'est elle révélée plus favorable, le chiffre d'affaires y bondissant de 35% à 69,8 millions de francs. Dans la région Amériques, les revenus sont restés stables à 61,1 millions de francs.

Evoquant la suite de l'exercice, U-blox se dit prudemment optimiste, au vu notamment de l'évolution du marché chinois et du ralentissement de la croissance de ses ventes. La vive progression que ces dernières devraient afficher en seconde partie d'année ne devrait pas permet compenser l'affaiblissement observé entre janvier et fin juin.Tablant sur un environnement exigeant, l'entreprise des bords du lac de Zurich révise en conséquence ses attentes à la baisse. Elle table pour l'ensemble de l'année sur un Ebit entre 60 et 65 millions de francs, contre une fourchette de 95 à 105 millions jusqu'ici, et un chiffre d'affaires entre 435 et 445 millions, contre 460 à 475 millions auparavant.

Chute libre pour l'action à la Bourse suisse

Les investisseurs sanctionnaient vendredi la performance semestrielle d'U-blox, le fabricant zurichois ayant dans la foulée aussi révisé à la baisse ses attentes pour l'exercice 2018. Les analystes ont eux mis en exergue la faiblesse des affaires en Asie, tout particulièrement en Chine, dans un contexte de conflit commercial entre l'Empire du milieu et les Etats-Unis.

Après avoir ouvert en chute de pas loin de 15% à la Bourse suisse, l'action U-blox accentuait encore ses pertes en matinée notant à 154,,50 francs vers 11h30, soit une dégringolade de 17,3%. Dans le même temps, l'indice élargi Swiss Performance Index reculait d'à peine 0,04%.

Dans son commentaire, Baader Helvea relève qu'U-blox a manqué l'objectif fixé en termes de ventes semestrielles. L'abaissement des perspectives est encore venu renforcer la tendance à la baisse. U-blox dépend fortement de la croissance de ses revenus, lesquels reposent sur l'évolution générale des marchés.

Les investisseurs vont continuer d'afficher leur réserve, jusqu'à ce que l'entreprise renoue avec une progression à deux chiffres de son chiffre d'affaires, poursuit Baader Helvea. Le titre U-blox bénéficie de sa part la recommandation "Buy", l'objectif de cours étant lui fixé à 218 francs.(awp)

 

 






 
 

AGEFI



...