L'armée suisse débute les essais des futurs avions de combat

vendredi, 12.04.2019

L'armée a commencé les tests des cinq avions de combat dans le but de choisir le remplaçant des Tiger et des F/A-18.

L'Eurofighter d'Airbus a ouvert le bal vendredi sur la base aérienne de Payerne. (Keystone)

Les tests des cinq avions de combat en lice pour remplacer les Tiger et les F/A-18 de l'armée suisse ont débuté. L'Eurofighter d'Airbus a ouvert le bal vendredi sur la base aérienne de Payerne (VD).

Outre l'Eurofighter, quatre autres concurrents sont en lice: le Gripen E suédois (Saab), le Rafale français (Dassault) ainsi que les deux avions américains, le successeur du F/A-18, le Super Hornet de Boeing, et le F-35A de Lockheed-Martin. L'ordre de passage des candidats a été fixé par ordre alphabétique des constructeurs. Quatre jours de tests sont prévus pour chacun.

Tous les candidats ont les mêmes chances. Aucun choix préalable n'a été effectué et pour l'instant, les avions ne seront pas comparés entre eux. Cette phase interviendra lors du deuxième appel d'offres, avait indiqué lundi Christian Catrina, délégué de la cheffe du Département fédéral de la défense pour le projet d'achat des avions de combat.

Vérifier les capacités

L'objectif de ces tests est de vérifier les capacités des avions et les données des offres déposées par les différents constructeurs. Les essais incluent huit missions comportant des tâches spécifiques. Effectuées par un ou deux avions de combat, ces missions consisteront en 17 décollages et atterrissage. Elles seront axées sur les aspects opérationnels, les aspects techniques et les caractéristiques particulières.

Un vol d'introduction aura lieu avant les essais en vol et au sol pour permettre aux pilotes étrangers de se familiariser avec l'espace aérien suisse. Les missions seront effectuées en solo par un pilote étranger pour le F-35A et le Gripen E qui sont des monoplaces, avait précisé armasuisse. Un ingénieur suisse accompagnera les autres vols.

Les évaluations se feront ensuite grâce aux enregistrements à bord. La procédure garantit un traitement objectif et identique de tous les candidats. Le choix du modèle se fera sur des bases équitables. Les tests concernent aussi les audits de support produits, les essais en simulateur et les essais au sol en Suisse. (awp)






 
 

AGEFI



...