Le marché de l'emploi demeure favorable en Suisse au second trimestre

vendredi, 04.05.2018

De plus en plus d'entreprises suisses prévoient d'embaucher du personnel. L'indicateur du KOF s'est fixé à 3,6 points, contre une valeur révisée de 2,8 à 3,4 points trois mois auparavant.

Les perspectives en matière d'emploi demeurent favorables dans l'industrie de transformation, le commerce de gros et le secteur bancaire.(pixabay)

Le marché de l'emploi demeure favorable en Suisse au 2e trimestre 2018, reflet de la bonne situation des entreprises. L'indicateur en la matière du KOF s'est fixé à 3,6 points, contre une valeur révisée de 2,8 à 3,4 points trois mois auparavant.

Dans un communiqué publié vendredi, le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) rappelle que de plus en plus d'entreprises suisses prévoient d'embaucher du personnel et cela depuis six mois. Au premier trimestre 2018, l'indicateur de l'emploi avait atteint un niveau inédit depuis 2014, année durant laquelle le nombre d'actifs en Suisse avait présenté une vive croissance.

La valeur enregistrée depuis le début d'année reflète la proportion élevée d'entreprises qui envisagent de créer des emplois dans les mois à venir, par rapport à celles prévoyant le contraire. Le maintien à un haut niveau au deuxième trimestre a été soutenu par plusieurs secteurs d'activité, dont celui des services, le KOF mentionnant notamment les branches des transports de l'information et de la communication ainsi que de la santé et des services sociaux.

Les perspectives en matière d'emploi demeurent favorables dans l'industrie de transformation, le commerce de gros et le secteur bancaire. En revanche, aucune embellie ne semble se dessiner dans l'hôtellerie et le commerce de détail, deux branches dans lesquelles il faut plus compter sur des suppression des postes que des embauches au cours des prochaines semaines, notent les chercheurs zurichois.

Le baromètre de l'emploi donne une anticipation sur la situation à venir et est établi à partir des enquêtes conjoncturelles trimestrielles du KOF auprès d'entreprises privées. Dans le passé, l'indicateur a anticipé l'évolution effective de l'emploi.(awp)






 
 

AGEFI



...