Les trains circulent à nouveau presque normalement

lundi, 11.05.2020

De 70%, l'offre des CFF est revenue à 90% de la normale ce lundi avec une occupation modérée.

Les gares ont repris des couleurs au premier jour de la nouvelle étape du déconfinement. (Keystone)

Les transports publics ont retrouvé une cadence pratiquement normale lundi. Selon le patron des CFF, Vincent Ducrot, cela a relevé du tour de force pour y parvenir.

De 70%, l'offre est revenue à 90% de la normale lundi, a souligné l'ex-régie fédérale. A travers toute la Suisse, les premiers trains interurbains étaient modérément occupés lundi matin, ce qui a permis de respecter facilement la distance sanitaire. Les passagers ne portaient qu'occasionnellement des masques de protection, au contraire du personnel des CFF.

Les transports publics: "sûrs et fiables"

"Il faut que la population sache que "les transports publics sont sûrs et fiables", a dit la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga à Keystone-ATS. Elle s'est félicitée du retour des transports publics à une cadence plus forte.

Mais ce n'est plus tout à fait comme avant. Les équipes de nettoyage travaillent non-stop et les désinfectants trônent à l'entrée des gares. Selon les premiers retours, ces mesures ont été bien perçues par les voyageurs.

Les gares ont ainsi repris des couleurs au premier jour de la nouvelle étape du déconfinement. Les pendulaires étaient plus nombreux à se presser à Berne, Bienne ou encore Bellinzone. Mais l'on était encore loin de la fréquentation qui prévalait avant la crise sanitaire.

A Berne, les premiers trains IC du matin en provenance et à destination de Zurich et de Lausanne étaient modérément occupés. La plupart des passagers respectaient les distances sociales sur les quais à Bienne, sauf quand il s'agissait de monter dans le train; ils se regroupaient alors devant les portes.

Dans l'IC de 7h16 pour Genève-Aéroport, la plupart des compartiments à quatre n'étaient occupés que par une seule personne. Dans la gare de Bellinzone, les clients ont retrouvé avec joie leur expresso matinal, alors que des employés des CFF distribuaient des lingettes désinfectantes. Si on a oublié son masque, on peut désormais en acheter dans les automates "Selecta" dans les gares.

Les CFF et CarPostal incitent par ailleurs les passagers à porter des masques de protection si la distance minimale ne peut pas être respectée. Il s'agit également d'éviter dans la mesure du possible les heures de pointe. (ats)

>> Notre dossier coronavirus






 
 

AGEFI



...