Le patron de Danske Bank démissionne sur fond de scandale estonien

mercredi, 19.09.2018

Danske Bank a annoncé le départ de son directeur général suite au scandale du blanchiment d'argent dans sa filiale estonienne entre 2007 et 2015, alors que la banque est incapable d'évaluer le montant exact des sommes concernées.

Le départ de Thomas Borgen, qui a dirigé l'établissement depuis 2013, sera effectif quand un remplaçant aura été trouvé.

Le directeur général de Danske Bank  Thomas Borgen quitte son poste prenant acte de sa responsabilité dans la gestion du scandale de blanchiment d'argent survenu entre 2007 et 2015. 

"Il est évident que Danske Bank n'a pas été à la hauteur de ses responsabilités dans le cas du possible blanchiment d'argent en Estonie", a indiqué le directeur général Thomas Borgen dans un communiqué de presse.

La banque, qui présente mercredi les résultats de son enquête interne, a également constaté "n'être pas capable de fournir une estimation précise du montant des transactions suspectes faites par les non-résidents en Estonie pendant la période".

Elle a donc annoncé "reverser la marge brute issue des clients pour la période 2007-2015, estimée à 1,5 milliard de couronnes danoises (201 millions d'euros), à une fondation indépendante qui sera créée pour soutenir les initiatives visant à combattre la criminalité financière internationale, y compris le blanchiment d'argent, également au Danemark et en Estonie".

Cette somme, prélevée au troisième trimestre 2018, oblige le groupe à revoir à la baisse ses prévisions pour 2018, avec un bénéfice net de 16-17 milliards de couronnes contre 18-20 annoncées précédemment.

Les investisseurs ont réagi à ces annonces dès l'ouverture de la Bourse de Copenhague. A 09h20 (07h20 GMT), le titre perdait 3,57%, à 168,65 couronnes, dans un marché étal (-0,04%).(awp)






 
 

AGEFI



...