Le commerce de détail ne devrait progresser que modestement en 2018

mardi, 09.01.2018

Dans une étude, Credit Suisse et la société de conseil Fuhrer & Hotz tablent sur une hausse des chiffres d'affaires de 0,3%.

Dans une étude, Credit Suisse et la société de conseil Fuhrer & Hotz tablent sur une hausse des chiffres d'affaires de 0,3%.

Le commerce de détail helvétique ne devrait progresser que modestement en 2018. Dans une étude, Credit Suisse et la société de conseil Fuhrer & Hotz tablent sur une hausse des chiffres d'affaires de 0,3%, a souligné la banque mardi.

Après deux années de repli, le commerce de détail suisse a fini par endiguer l'érosion de ses ventes en 2017. Dans le secteur alimentaire, les détaillants ont enregistré une faible hausse de leurs chiffres d'affaires nominaux de 0,3% sur l'année, tandis que le segment non-alimentaire a vu ses ventes se replier de -0,1%.

Selon les estimations de Credit Suisse, le plus grand e-commerçant helvétique, Digitec Galaxus, détenu par Migros, est désormais talonné par Zalando. Ce dernier a plus que triplé son chiffre d'affaires en Suisse depuis 2012 pour le porter à près de 624 millions de francs en 2017.

Toutefois, les économistes restent prudents pour 2018, le commerce en ligne et le tourisme d'achat restant des défis de taille. De plus, le pouvoir d'achat ne devrait pas progresser, dans la mesure où le renchérissement attendu neutralisera l'augmentation des salaires nominaux. La pression sur les prix devrait diminuer grâce à l'évolution du cours EUR/CHF.

Les représentants de la branche se montrent plus optimistes, 60% tablant sur une hausse de leurs chiffres d'affaires et seulement 15% à un repli.(awp)



 
 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01

Testez notre nouvelle App smartphone




...