La BNS juge risquée la politique d’octroi de crédits des banques domestiques dans l'immobilier résidentiel de rendement

jeudi, 13.06.2019

Mais leur dotation en capital est jugée suffisante. Dans son «Rapport sur la stabilité financière 2018», l’institut soutient la proposition du Conseil fédéral de rehausser les exigences de fonds propres pour les crédits hypothécaires dans ce segment. Les grandes banques sur la bonne voie.

Piotr Kaczor

Fritz Zurbrügg, le vice-président du directoire de la BNS, estime que la construction de logements locatifs pourrait avoir entraîné une offre excédentaire.

Après le coup de semonce de la Finma en avril dernier, précédé d’alertes récurrentes, prônant des mesures pour atténuer la surchauffe sur l’immobilier de rendement, le «Rapport sur la stabilité financière 2019» publié jeudi par la Banque Nationale Suisse (BNS) déploie une analyse annuelle...






 
 

AGEFI



...