Comment les taxis et VTC se prémunissent contre le coronavirus

mardi, 12.05.2020

Dans l’attente d’instructions officielles, les taxis et VTC mettent les bouchées doubles pour adapter leur habitacle. Parois de séparation transparentes, paiement sans contact, gels hydroalcooliques et désinfection des véhicules à l’ozone sont les maîtres-mots.

Matteo Ianni

Première grande mesure observable dans les véhicules, les chauffeurs se sont équipés d'une paroi de séparation entre eux et le passager. (DR)

Aux avant-postes de la crise sanitaire, les conducteurs de taxi, et leurs homologues d’Uber, sortent petits à petits la tête de l’eau. Après avoir gagné le droit à l’allocation pour perte de gain Covid-19 aux indépendants, ils se préparent aujourd’hui à une reprise de l’activité.

Le défi...






 
 

AGEFI



...